La ligne P du Transilien n'est pas une sinécure !

Valérie Pécresse présentait ce mercredi matin 30 mars, son plan pour améliorer les transports de la région, qui constituait le "gros morceau" de ses promesses de campagne . Parole aux usagers, qui attendent les mesures concrètes de pied ferme.

Sur la ligne P du Transilien, entre Meaux et Paris, ils sont 80.000 usagers chaque jour. Et à leurs yeux, il y a vraiment urgence. Ils jugeront la mise en oeuvre des promesses de la nouvelle présidente du conseil régional sur la réalité. 

LIRE aussi : 700 rames neuves d’ici 2021 : la promesse impossible de Valérie Pécresse

VOIR le reportage (Farid Benbékaï et Philippe Aliès)

LIRE aussi : Valérie Pécresse : « Nous réfléchissons à des lignes de bus en grande couronne avec arrêt à la demande via smartphone »