Cet article date de plus de 5 ans

Le trafic SNCF "critique" en Ile-de-France, et ça va durer

Le trafic des trains en Ile-de-France est "critique" samedi en raison des inondations dit la SNCF. La reprise, précise la compagnie ferroviaire va "prendre du temps", avant de pouvoir réparer.
Le trafic est encore critique et on est aujourd'hui toujours sur des opérations de surveillance voire de dépose d'installations car la nappe phréatique suit le niveau de la Seine avec un ou deux jours de retard, donc on subit encore la montée des eaux", expliquait ce samedi Didier Bense, le directeur général SNCF du réseau Ile-de-France.

Et concernant la ligne C du RER, Didier Bense expliquait que "le rail est 4 mètres au dessous du niveau de la Seine. Cette ligne, dans sa partie Paris intra-muros actuellement coupée, est composée de 5 km de tranchées, 2 km de tunnels, donc on a beaucoup d'apports d'eau soit par infiltration mais surtout par des remontées de la nappe phréatique qui suit le niveau de la Seine".
Et il poursuit "On va attendre que les eaux se retirent et à partir du moment où les eaux seront retirées, on s'organisera pour remettre en état les installations, il nous faudra environ 48H00. Mais à partir d'un délai que je ne peux pas préciser aujourd'hui car les prévisions de décrue sont à ce stade imprévisibles".

Et même si le cas de la ligne C du RER dans Paris intra-muros est l'un des plus critiques, précisemment à cause de sa proximité avec la Seine, cette situation est assez proche dans toute l'Ile-de-France. Et l'on comprend toutes les précautions que prenait ce samedi matin, le directeur général SNCF Transilien Alain Krakovitch pour annoncer que la remise en route serait longue, minutieuse et ...coûteuse.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo sncf économie transports intempéries