Ligue des Champions : Bayern-PSG, duel au sommet

Les Parisiens affrontent ce soir les Bavarois, tenant du titre, en quart de finale aller. "Nous sommes très motivés avant d'affronter ce grand adversaire", a affirmé le capitaine du PSG Marquinhos.

Neymar (g), Kylian Mbappé (c) et Angel Di Maria, attaquants du Paris SG, à Munich, le 6 avril 2021. (©AFP/Christof STACHE)
Neymar (g), Kylian Mbappé (c) et Angel Di Maria, attaquants du Paris SG, à Munich, le 6 avril 2021. (©AFP/Christof STACHE)

À l’Allianz Arena, le Bayern de Munich reçoit ce mercredi soir à 21h le Paris Saint-Germain en quart de finale aller de la Ligue des Champions (LDC). C’est une rencontre aux allures de finale et l’occasion pour les Parisiens de prendre une partie de leur revanche sur ceux qui l’ont privé de la "Coupe aux grandes oreilles" la saison dernière. Le club de la capitale avait chuté face aux Munichois sur le score de 1-0 à cause d’un but de la tête du français Kingsley Coman.

Sur le papier, les Bavarois semblent avoir l’avantage. Ils ont une grande expérience des compétitions européennes – avec six LDC gagnées à leur actif – et ont pris soin de se rassurer moralement et mentalement avant la rencontre en gagnant leurs cinq derniers matchs de Bundesliga (le championnat d’Allemagne) dont ils occupent le fauteuil de leader. Le Bayern est également invaincu sur ses 19 derniers matchs de LDC.

Bien que disposant également depuis quelques années d’une expérience dans les rencontres internationales, le PSG n’est pas sur la même pente. Le club de la capitale disputait l’année dernière sa première finale de LDC et éprouve quelques difficultés en championnat. Samedi, il s’est incliné au Parc des Princes face au LOSC Lille (0-1) et a dans le même temps perdu la première place de la Ligue 1. Mais les Parisiens sont déterminés et veulent effacer le mauvais souvenir de 2020.

"On a confiance en nos forces"

Lors d’une conférence de presse organisée mardi après-midi, le capitaine de l’équipe, le brésilien Marquinhos a affirmé que l’état d’esprit des joueurs est "le meilleur possible", expliquant que "quand les grands matchs arrivent on est toujours très motivés". Il a par ailleurs mis en avant la nécessité de "faire un grand match" face aux Bavarois. "Nous sommes très motivés avant d'affronter ce grand adversaire", a-t-il ajouté.

"Je crois que lors des matchs à élimination directe il y a une possibilité pour chaque équipe. Le Bayern est champion d'Europe, champion du monde, on connaît sa valeur. Nous voulons remporter ce trophée, donc nous voulons gagner ce match. On a confiance en nos forces", a de son côté expliqué l’entraineur du PSG Mauricio Pochettino. À propos du parallèle avec la finale perdue de 2020, "le contexte est différent", affirme-t-il, rappelant que "c'est sur deux matchs que ça va se jouer" et non un comme l’année dernière. Par ailleurs, "la revanche sportive existe toujours, mais pour nous c'est plus un défi de battre une équipe aussi forte, peut-être la meilleure au monde".

Ce soir, le principal enjeu pour Paris va être d'encaisser le moins de buts possible pour maximiser ses chances au match retour la semaine prochaine, le 13 avril. Tout but inscrit par Paris à Munich peut par ailleurs potentiellement se révéler très utile pour le retour au Parc des Princes. En LDC, en cas de match nul sur l'ensemble des deux matchs, c’est celui qui compte le plus de but à l’extérieur qui décrochera son billet pour l’étape suivante.

Absences des deux côtés

Face au Bayern, Paris devra néanmoins composer sans plusieurs pièces maîtresses. Alessandro Florenzi et Macro Verratti ont été testés positifs à la Covid-19. Mauro Icardi et Levin Kurzawa sont de leur côté blessés. Le club de la capitale pourra toutefois compter sur Neymar, Kylian Mbappé – titulaires lors de la finale de l'année dernière – ou encore Angel Di Maria pour tenter de faire chuter le Bayern chez lui.

Même handicap du côté du Bavarois qui devra officier sans Robert Lewandowski – son "serial buteur" – et Marc Roca, blessés. Serge Gnabry sera également forfait après avoir été testé positif à la Covid-19 hier après-midi.

L’issue de ce match n’est pas décidée d’avance. L’expérience ne fait pas toujours la différence. Et c’est ce qui est beau dans la LDC. Chaque saison, ou presque, des surprises sont au rendez-vous. Peut-être ce soir.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue des champions football sport