Loi Travail : le préfet de police de Paris appelle les manifestants à se "dissocier" des casseurs

Le préfet de police de Paris Michel Cadot, a appelé les manifestants contre la loi travail à se "dissocier" des casseurs. Il a annoncé que de nouvelles interdictions de manifester ont été prises, concernant 19 personnes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Quelques instants avant le début d'une nouvelle - la septième - manifestation parisienne contre la réforme du code du travail, le préfet de police, Michel Cadot a lancé un message aux participants à cette manifestation. Il les appelle fermement "à ne pas se tenir à proximité, et à se dissocier, des personnes masquées et s'équipant pour commettre des actions violentes".

Pour le préfet, "un palier dans l'expression de la violence a été franchi avec l'attaque et l'incendie d'une voiture de police, dans laquelle se trouvaient deux agents lâchement pris à partie et violemment agressés".

La préfecture annonce également avoir pris 19 nouveaus arrêtés d'interdiction de manifester. Le préfet Cadot avait déjà pris le week-end dernier une quarantaine d'arrêtés contre des personnes soupçonnées d'être des fauteurs de troubles. Ce sont plusieurs de ces arrêtés que la justice administrative avait suspendus.