Manifestation à Paris : premiers incidents, premières lacrymos

Des affrontements ont éclaté, vers 15 heures, jeudi 26 mai à Paris lorsque des manifestants cagoulés ont quitté le trajet du cortège contre la loi travail, brisant des vitrines et dégradant des véhicules.

Par Christian Meyze

Les premières grenades lacrymogènes ont fusé vers 15 heures, à Paris, une petite heure après le début de la manifestation.

Une centaine de manifestants, que certains nomment "black blocs", présents en tête de cortège, et qui dès le départ scandaient des slogans hostiles à la police, ont emprunté une rue transversale, renversant des containers à verre et lançant des bouteilles sur des policiers. Les forces de l'ordre ont répliqué en tirant des gaz lacrymogènes. L'intervention des unités mobiles est en cours, confirme la préfecture de police.

 

Sur le même sujet

Les + Lus