#OnVousSoutient – Coronavirus, déconfinement… Posez-nous vos questions

France 3 Paris Île-de-France se mobilise et vous soutient. Covid-19, déconfinement... Posez-nous les questions auxquelles vous cherchez des réponses. Du lundi au jeudi, dans le 19/20, Julie Jacquard répond à vos interrogations. Envoyez vos questions à onvoussoutient@francetv.fr

© France 3 PIDF

Je travaille depuis le 1er juin 2020 dans une entreprise. Mon employeur peut-il m'imposer de prendre deux semaines de congés payés anticipés cet été ?

Aurélia



@Aurélia. C’est une situation très atypique car vous n’avez pas encore acquis de jour de congés, puisque vous avez commencé à travailler dans cette entreprise qu'au début du mois juin. Et on génère 2 jours et demi de congés par mois travaillé. Donc non, votre employeur ne peut pas vous imposer de prendre des jours que vous n’avez pas accumulé. D’autant que vous êtes, j'imagine, en période d’essai. Et il ne peut pas non plus vous imposer des jours de congés sans solde. Il faut forcément l’accord du salarié.
 

J'aimerais faire un test sérologique pour savoir si j’ai eu le covid et mon laboratoire d'analyses me dit que ce n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale sauf dans certains cas… Qu'en est-il ?

Thierry, 75013

@Thierry. C’est vrai, pour qu’un test sérologique soit pris en charge par l’assurance maladie, il y a des conditions. On ne peut pas faire un test, "juste pour savoir" ou alors c'est à vos frais. Pour être remboursé, il faut soit présenter des symptômes, et avoir déjà fait un test PCR dont le résultat a été négatif. Soit à posteriori si vous avez été malade il y a quelques semaines, votre médecin vous a diagnostiqué le covid-19, et il veut le vérifier. Ou alors, si vous êtes identifiés comme ayant été en contact avec une personne contaminée. Dans tous les cas, il faudra présenter une ordonnance médicale.
Enfin, sachez que les personnes vulnérables, les personnels de santé et les résidents des Ehpad peuvent se faire tester. L’examen est alors pris en charge.
 

Je devais passer mon contrôle technique automobile le 30 mai 2020. Est-il vrai que les délais ont été prolongés ?

Alain

@Alain. En cas de contrôle par les forces de l'ordre, vous ne serez pas sanctionné. A cause de la crise, les délais pour faire passer le contrôle technique à son véhicule ont été prolongés de 3 mois et douze jours à compter de la date d’échéance. Cela concerne les véhicules dont le contrôle technique est arrivé à terme entre le 12 mars et le 23 juin inclus.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter