Panneaux de signalisation à Paris : Anne Hidalgo nie un plan de démontage

Ce vendredi après-midi, la Mairie de Paris a démenti l’existence d’un plan visant à démonter certains des panneaux de signalisation de la capitale.

Anne Hidalgo a annoncé ce vendredi après-midi chez nos confrères de France Bleu ne pas être au courant d’un plan général de démontage de panneaux de signalisation dans Paris. "Je ne suis vraiment pas au courant de l’enlèvement", a-t-elle déclaré sur France Bleu Paris. "S’ils sont retirés, c’est sûrement pour être remplacés", poursuit-elle. 

Un plan de démontage de 1800 grands panneaux avait pourtant été annoncé par son adjoint en charge de l’urbanisme, Emmanuel Grégoire qui avait expliqué plus tôt dans la journée, sur twitter que les panneaux étaient devenus « inutiles » et que leur suppression créerait « plus de place pour les piétons ». D’autres élus ont soutenu cette mesure comme Emmanuelle Marie-Pierre, maire écologiste du XIIe arrondissement qui a affirmé que les panneaux "encombraient l’espace public comme le paysage dans Paris"

« On a besoin des panneaux de signalisation »

De son côté, l’édile de la capitale a estimé que la ville avait "besoin des panneaux de signalisation". Elle a néanmoins rappelé que "trop de signalisation nuit à la signalisation donc on nettoie un peu, on en enlève certains mais, il n’a jamais été question de tout supprimer car tout le monde ne dispose pas d’un GPS", a-t-elle précisé au micro de nos confrères. Ce jeudi, une opération de démontage avait été entreprise vers la Gare de Lyon.                  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité transports économie