• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pâques : portrait de l'artisan chocolatier Patrick Chapon, un fondu de... chocolat

Poissons en Chocolat des ateliers Patrick Chapon / © Patrick Chapon
Poissons en Chocolat des ateliers Patrick Chapon / © Patrick Chapon

Patrick Chapon parcourt le monde pour trouver les meilleurs cacaos. Venezuela, São Tomé, Madagascar... Il est toujours à la recherche du Saint-Graal. Il est l'un des rares chocolatiers à torréfier lui même ses fèves dans sa chocolaterie à Chelles en Seine-et-Marne. Visite de son jardin secret.

Par EH

Les fèves que l'on trouve chez Patrick Chapon viennent des quatres coins du Monde. En quête du meilleur cacao de la planète, il voyage. Pas question de se contenter d'acheter à des fournisseurs. Venezuela, São Tomé, Madagascar… Le chocolatier visite des dizaines de plantations à travers le monde pour trouver La Fève, le Saint-Graal.

Du triage à la torréfaction


Et pour tout contrôler, il travaille les fèves, lui même. Du triage à la torréfaction. En France seule une dizaine de chocolatiers travaille directement le cacao. Ces techniques, il les a apprises seul dans son laboratoire de Chelles. A 15 ans, il est consacré meilleur pâtissier de Seine-et-Marne avant de travailler dans les cuisines de Buckingham Palace son CAP en poche comme pâtissier et glacier de la Reine d'Angleterre. En 2005, Patrice Chapon a été reconnu meilleur chocolatier de Paris.
Aujourd'hui le chocolatier possède plusieurs magasins à Paris et en Ile-de-France mais aussi à Tokkyo et Dubaï.

Visite de sa chocolaterie à Chelles et de son petit musée du chocolat. Un reportage de Norbert Cohen.

Portrait de Patrick Chapon, chocolatier









Sur le même sujet

5.000 petits Franciliens invités par le Secours populaire à profiter de la plage de Deauville

Les + Lus