Paris : des cadavres de visons à la Fashion Week

© F3/L214
© F3/L214

Place Colette à Paris, il est 19h30, mardi 2 octobre. Une trentaine de militants de l'association L214 se sont rassemblés pour une action forte en marge de la Fashion Week. Ils portent dans leurs bras les corps de visons morts trouvés dans les poubelles d'un élevage français.
 

Par France Montagne

Action percutante de l'association L214, à quelques centaines de mètres du défilé Vuitton, qui clôturerait, mardi 2 octobre 2018, la Fashion Week de Paris.
Une semaine de la mode où ont été encore présentées des pièces de créateurs qui ont toujours recours à la fourrure animale.
Pourtant à la Fashion Week de Londres plus aucune fourrure animale n'est utilisée.
Place Colette à Paris, ce mardi 2 octobre à 19h30, des cadavres de visons à la Fashion Week / © F3/L214
Place Colette à Paris, ce mardi 2 octobre à 19h30, des cadavres de visons à la Fashion Week / © F3/L214
 

Plus de fourrure animale à la Fashion Week de Londres


Les images destinées à interpeller le public sont issus de l'enquête menée par l'association L241 en février dernier dans un élevage de visons en Vendée.
Place Colette à Paris, ce mardi 2 octobre à 19h30, des cadavres de visons à la Fashion Week / © F3/L214
Place Colette à Paris, ce mardi 2 octobre à 19h30, des cadavres de visons à la Fashion Week / © F3/L214

Par cette mise en scène, pendant laquelle les militants ont posé tels des mannequins avec un animal mort dans les bras,
l'association compte dénoncer les conditions de vie dramatiques des visons dans les 9 derniers élevages français continuant à approvisionner le marché de la fourrure.

"Ces visons que nous porterons dans nos bras ont vécu toute leur vie en cage pour finir en déchets jetés dans des poubelles. Des millions d'animaux meurent en élevage ou sont mis brutalement à mort. Aujourd'hui, chacun d'entre nous doit savoir ce qui se passe derrière les murs des élevages et réaliser l'injustice et la violence que notre mode de vie provoquent. La Fashion Week de Paris devrait prendre modèle sur l'édition londonienne qui a exclu la fourrure animale de ses podiums"

Sébastien Arsac, cofondateur de L214
 

Un appel à une marche contre la fourrure samedi


La pression des associations de défense des animaux est toujours présente à l'encontre de l'industrie de la fourrure.
Samedi 6 octobre, l'association L214 organise à Paris une marche contre la Fourrure.
 

Sur le même sujet

Les + Lus