• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris – Il relie toutes les mairies d'arrondissement pour alerter sur les cancers pédiatriques

Xavier Vatin (à droite) avec Nazim Bensaid, le père de Kenza (au centre) et Cécile, trésorière de l'association Les rêves de Kenza. / © Marc Taubert - France 3 Paris - Île-de-France
Xavier Vatin (à droite) avec Nazim Bensaid, le père de Kenza (au centre) et Cécile, trésorière de l'association Les rêves de Kenza. / © Marc Taubert - France 3 Paris - Île-de-France

Xavier Vatin s'est lancé le défi de relier toutes les maires d'arrondissement à pied, mercredi 12 décembre. Il combat pour favoriser la recherche contre les cancers pédiatriques aux côtés de l'association "Les rêves de Kenza".

Par Marc Taubert

Marcher pour alerter, c'est le combat de Xavier Vatin, infatigable randonneur. Touché par l'histoire de Kenza, une enfant de 7 ans décédée d'un cancer fulgurant, il a décidé de relier toutes les mairies d'arrondissement de la capitale, à pied. "J'ai contacté Nazim Bensaid, le père de Kenza, et lui ai dit que je pouvais faire quelque chose pour lui et faire parler de l'association."

Kenza est une petite fille de 7 ans, atteinte par un gliome infiltrant du tronc cérébrale. «Quand il nous a annoncé la maladie, il nous a dit : "votre fille est condamnée". On n'a pas compris. Il nous a dit : "il lui reste 8 mois de vie". Je suis papa, c'est quelque chose qui te glace», raconte son père.
Xavier Vatin a relié toutes les mairies d'arrondissement de Paris
Xavier Vatin s'est lancé le défi de relier toutes les maires d'arrondissement à pied, mercredi 12 décembre. Il combat pour favoriser la recherche contre les cancers pédiatriques aux côtés de l'association "Les rêves de Kenza". - France 3 Paris Île-de-France - Marc Taubert
 

Un combat très personnel

Si Xavier Vatin a été touché par cette histoire, c'est aussi parce qu'il est concerné dans son entourage proche. "Le cancer, c'est très dur. Et personnellement, j'ai une fille trisomique et diabétique, et un enfant autiste. Ca fait très mal au cœur quand on est parent."

Loin de se résigner, le père de Kenza et sa compagne décident de réaliser le maximum de rêves de leur fille. "On s'est du coup dit que pour la petite, on allait tout faire pour lui donner le meilleur en un laps de temps très court. On a créé l'association et on lui a fait des voyages, des rencontres."
Désormais, Nazim Bensaid consacre son temps à aider les parents d'enfants malades. Il aimerait aussi que plus d'argent aide à faire avancer la science. "Mon combat, c'est la recherche pédiatrique. Je veux que l'on frappe le poing sur la table et que l'on dise qu'il n'y a pas assez de fonds pour la recherche."

Xavier Vatin a fini sa marche de 55 kilomètres en 11 heures et 20 minutes. Sa façon à lui de s'engager dans la société, et de faire avancer des causes qui lui tiennent à cœur.
 

Aider "Les rêves de Kenza"

30 à 40 nouveaux cas de gliome sont recensés chaque année.
L'association est à la recherche de dons.
Vous pouvez les contacter via leur page Facebook.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Suspendus, fixés sur un poteau... Installation des avions au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

Les + Lus