2016 : carnet rose de la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris

Trés belle année que cette année 2016 à la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris. En douze mois, le site a connu une cinquantaine de naissances. Parmi elles des espèces rares, comme l'oryx ou le caracal.
C'est un véritable baby-boom à la ménagerie du jardin des Plantes. Depuis le début de l'année, le site a connu une cinquantaine de naissances. Parmi elles des espèces rares, comme l'oryx ou le caracal.
2016 : année particulièrement féconde à la Ménagerie du Jardin des Plantes. Exactement, 53 bébés y ont vu le jour, dont quatre petits reptiles et un petit python birman. 

"Les soigneurs vont s'attacher aux animaux qu'ils vont voir naître, qu'ils vont élever et voir grandir. Selon les caractères, certains vont être agressifs tout petits, vont se calmer ou rester agressifs... Ceux-là on s'y attache un peu moins", sourit Aurélie Magnier, soigneur à la nurserie du jardin des Plantes.

Un défi pour les espèces menacées de disparition

Les naissances en captivité sont un défi pour certaines espèces menacées. Ainsi en est-il du petit oryx né récemment au Jardin des Plantes. Le dernier oryx sauvage s'est éteint en 1972.

DIAPORAMA. Les images de la nurserie du jardin des Plantes
A la ménagerie du jardin des Plantes, à Paris.
A la ménagerie du jardin des Plantes, à Paris. © France 3 Paris IDF/L. Simondet
A la ménagerie du jardin des Plantes, à Paris.
A la ménagerie du jardin des Plantes, à Paris. © France 3 Paris IDF/L. Simondet
A la ménagerie du jardin des Plantes, à Paris.
A la ménagerie du jardin des Plantes, à Paris. © France 3 Paris IDF/L. Simondet

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs animaux parc zoologique de paris zoo muséum national d'histoire naturelle culture musée histoire