Un collage géant tiré d'un livre pour protester contre la loi immigration

"Voici la vie d'une famille immigrée. Il suffit de lire" : un collage de plusieurs mètres de long, tiré d'un livre, a été installé mardi à Paris, à proximité du Conseil constitutionnel, qui doit se prononcer jeudi sur la loi immigration.

Ce collage de six mètres sur dix a été collé à même le pavé parisien. Il reprend le récit du livre "Rien de personnel", paru début janvier chez JC Lattès. Dans ce texte, Mahir Guven, Goncourt du Premier roman en 2018 avec "Grand frère" et fondateur du label "La grenade" chez JC Lattès, raconte son histoire française et celle de ses parents, réfugiés politiques turcs, arrivés en France en 1984.

A travers cette installation de fortune, l'auteur dit vouloir dénoncer une loi qui fait selon lui des immigrés des "boucs émissaires et des profiteurs", quand "la grande majorité d'entre eux mènent des vies ordinaires et ne cherchent qu'à embrasser le rêve français", a-t-il affirmé à l'AFP.

Sur le collage, où les passages du livre sont écrits en petits caractères, une phrase est écrite en gras, comme pour interpeller les passants : "Voici la vie d'une famille immigrée. Il suffit de lire".

Un mois après son adoption chaotique au Parlement, le Conseil constitutionnel doit rendre jeudi sa décision sur la loi immigration, ayant le pouvoir de la censurer en partie ou totalement.

Le collage devait être installé sur la place Colette, il a été finalement installé place du Louvre, devant l'église Saint-Germain-l'Auxerrois. Le livre sera ensuite déplacé et exposé au musée national de l'Histoire de l'immigration du 24 au 28 janvier.