Allergies : l'Île-de-France placée en vigilance rouge pour les pollens

Une carte publiée par le réseau national de surveillance aérobiologique, RNSA, place l'ensemble des départements d'Île-de-France en rouge pour les allergies aux pollens. Une situation qui devrait perdurer jusqu'à la fin de la semaine.

Éternuements, démangeaisons au niveau des yeux ou encore de la gorge. Les pollens provoquant des allergies sont très présents actuellement en Île-de-France. Le réseau national de surveillance aérobiologique place les huit départements franciliens en vigilance rouge pour les pollens sur sa carte publiée ce mercredi. "Les pollens de graminées montent en puissance du sud vers le nord du pays avec un risque d'allergies de niveau élevé", alerte le RNSA dans un communiqué.

La prolifération des graminées a été favorisée par "le temps ensoleillé, venteux et les températures douces" du début du mois de mai. "Les allergiques doivent suivre leur traitement et se préparer à des semaines compliquées", poursuit le réseau.

Paris en rouge également pour les herbacés 

Tous les départements de la région sont en rouge. Paris est également concernée par un risque élevé à cause des pollens d'herbacées. Cette situation devrait perdurer jusqu'à la fin de la semaine selon le RNSA. L'organisme prévoit d'ailleurs que tous les départements de France pourraient être placés en rouge. Actuellement, 81 sont concernés.

Selon l'ANSES, Agence nationale de sécurité sanitaire, 20% des enfants de plus de 9 ans et 30% des adultes souffrent des allergies aux pollens. 6 millions de personnes souffrent de l'asthme en France. L'allergie respiratoire occupe la 4e place au classement mondial des maladies chroniques.      

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité