Covid-19 : Anne Hidalgo détaille ses efforts pour contrer la propagation du virus

Anne Hidalgo montre l'exemple le dimanche 15 mars lors du premier tour des élections municipales à Paris. / © Eliot Blondet / Pool/AFP
Anne Hidalgo montre l'exemple le dimanche 15 mars lors du premier tour des élections municipales à Paris. / © Eliot Blondet / Pool/AFP

Dans une interview accordée au journal Le Parisien samedi 21 mars, la maire de Paris explique en détails tous les efforts fournis par sa municipalité pour faire face à la crise du Covid-19. 

Par Pauline Thurier

La maire de Paris semble faire de grands efforts pour contenir la propagation du virus dans la capitale. Toutefois, dans un long entretien donné au journal Le Parisien samedi 21 mars, Anne Hidalgo estime qu'il faut "aller vers un confinement beaucoup plus sévère" afin d'arrêter les nouvelles contaminations.

Les services municipaux étaient déjà préparés à affronter une crise de ce type. La maire assure que la continuité des services essentiels ("propreté, sécurité sur la voie publique, équipements médico-sociaux ou bien encore soutien aux personnes âgées vivant à leur domicile et aux sans-abri") n'est pas mise en péril par le confinement qui a commencé mardi 17 mars. La maire assure que les agents municipaux sur le terrain et en contact avec du public sont tous munis de masques : "Avec notre stock, nous pouvons sécuriser nos équipes deux mois à raison de trois masques par jour et par personne."

Les marchés restent ouverts... pour l'instant

Dans cette interview, Anne Hidalgo indique qu'il faudrait, selon elle, "un confinement beaucoup plus sévère". Pourtant, elle admet que pour l'instant les marchés alimentaires restent ouverts. "Les médecins nous disent qu'il faut essayer de maintenir les marchés alimentaires en extérieur car il y a moins de risques de contamination que dans d'autres types de commerces", explique-t-elle.

Des barrières de sécurité ont été installées pour contrôler le flux de personnes et il a été demandé de marquer au sol les distances de sécurité pour que les clients se tiennent à une distance suffisante les uns des autres. Mais, Anne Hidalgo est intransigeante : "Si les consignes de sécurité ne sont pas respectées sur certains marchés, nous les fermerons".

Paris vient en aide au gouvernement et aux équipes médicales

Anne Hidalgo n'a pas seulement à cœur d'aider les Parisiens et les Parisiennes. Elle tente également d'aider le gouvernement et les équipes médicales avec les moyens dont elle dispose. Ainsi, elle indique qu'elle a mis à disposition de l'Etat "quinze gymnases pour l'hébergement" des migrants et des sans-abris. D'autre part, elle a donné 1,5 milion de masques aux infirmiers et médecins libéraux et à l'AP-HP. 

La maire de Paris rappelle que sans un effort de la population, la situation n'est pas prête de s'améliorer. Elle martèle : "Il faut absolument rester chez soi, c'est la seule façon de vaincre le virus"

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus