Anniversaire d'Hiroshima : des militants anti-nucléaire jeûnent à Paris pendant quatre jours

A partir de mardi et jusqu'au 9 août, une centaine de jeunes militants vont se réunir à Paris, au pied de la Tour Eiffel, pour quatre jours de jeûne. / © Norbert Cohen
A partir de mardi et jusqu'au 9 août, une centaine de jeunes militants vont se réunir à Paris, au pied de la Tour Eiffel, pour quatre jours de jeûne. / © Norbert Cohen

Une cinquantaine de militants se sont réunis à Paris, pour quatre jours de jeûne. Une mobilisation organisée à l'initiative des collectifs Sortir du nucléaire, Armes nucléaires STOP et de la Maison de Vigilance, qui veulent ainsi exprimer leur opposition aux armes nucléaires.

Par Emmanuèle Bailly

Sur le champs de Mars à Paris, les militants d'associations anti-nucléaires se sont rassemblés, ce 6 août à 8h15 précises. Ils tenaient à commémorer le 68e anniversaire du bombardement atomique de la ville par l'armée américaine en 1945.

Dans un communiqué commun les associations réclament "que les dirigeants politiques changent d’attitude et acceptent de remettre en cause une doctrine d’anéantissement de l’Humanité datant de la guerre froide". C'est aussi en hommage à toutes les victimes des bombardements de Hiroshima, Nagasaki et des 2 000 essais nucléaires dans le monde que ces 4 jours de jeûne sont programmés.

Le mouvement ne se limite pas qu'à la France, puisque des mobilisations similaires vont avoir lieu à Büchel, en Allemagne, devant la base de l'Otan où sont entreposées des armes nucléaires, et au Royaume-Uni, devant la base nucléaire de Burghfield-Aldermaston.

>> Voir le reportage de Norbert Cohen avec Frédérique Bobin :
DMCloud:93937
COMMÉMORATION HIROSHIMA

Sur le même sujet

Les + Lus