Antisémitisme : 257 actes recensés dans l'agglomération parisienne depuis le 7 octobre, selon Laurent Nunez

Le préfet de police de Paris Laurent Nuñez a annoncé dimanche qu'il y avait eu 257 actes antisémites dans l'agglomération parisienne et 90 interpellations, depuis le 7 octobre début du conflit entre le Hamas et Israël.

"On est déjà à 257 faits", à Paris et dans les trois départements de petite couronne (Val-de-Marne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis), "plus que sur une année entière", a dit Laurent Nuñez, interrogé sur BFMTV.

"Près de 90 interpellations" ont eu lieu pour ces actes antisémites, des "auteurs d'insultes, de tags, voire de violences", a détaillé M. Nuñez.

Il n'y a "pas de profil type", a ajouté le préfet de police. "On retrouve tous les profils, des jeunes gamins, qui disent des choses très graves", mais aussi des "personnes plus ancrées dans la défense de la cause propalestinienne et qui dérapent", a-t-il dit.

250 étoiles de David taguées

Le préfet de police s'est également exprimé sur les nombreuses étoiles de David qui ont été taguées au pochoir dans les rues de la capitale et de plusieurs communes limitrophes. "Cette affaire est atypique par rapport aux autres actes antisémites [...]. On a eu sur le 14e arrondissement puis en petite couronne jusqu'à 250 appositions de cette étoile. On est sur un acte évidemment très grave mais qui semble impliquer une équipe d'auteurs", a-t-il détaillé sur le plateau de BFMTV.

Les étoiles, dessinées au pochoir bleu, ont été apposées "parfois sur des immeubles où vivaient des personnes de la communauté juive, parfois non". Il y avait une "volonté que ces étoiles soient vues", a encore dit le préfet de police.

Un couple de Moldaves a été interpellé le 27 octobre pour avoir tagué une étoile de David bleue dans le 10e arrondissement. Le couple a déclaré avoir commis cette infraction sur la commande d'un tiers, vivant en Russie, a dit à l'AFP une source proche de l'enquête. Des déclarations qui n'ont pas pu être confirmées par les enquêteurs et qui doivent encore faire l'objet de vérifications.

Moins de la moitié des actes antisémites ont été suivis de plaintes 

Sur les 257 actes antisémites, seulement "124 plaintes" ont été déposées, a encore dit le préfet de police, en incitant à porter plainte pour que des enquêtes puissent être engagées.

Sur l'ensemble de la France, "857 actes antisémites" ont été recensés depuis le 7 octobre, soit "autant en trois semaines" que sur "toute l'année écoulée", avait indiqué mardi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité