Après une intrusion de militants d'extrême-droite, le lycée autogéré porte plainte

Les lycée autogéré de Paris situé au 393 rue de Vaugirard à Paris. / © Google street view
Les lycée autogéré de Paris situé au 393 rue de Vaugirard à Paris. / © Google street view

Une dizaine de personnes se réclamant d'extrême droite s'étaient introduits dans le lycée autogéré de Paris. Une élève et un professeur ont été légèrement blessés. La direction de l'établissement a porté plainte.

Par France 3 Paris Ile-de-France

#Dégradations et insultes

Les faits remontent au 16 mars dernier. Ils ont été révélés par l'hebdomadaire Les Inrock. Ce jour-là, une dizaine de personnes ont pénétré dans l'enceinte du Lycée autogéré de Paris. Elles se réclamaient du "Groupe Union Défense", syndicat étudiant d'extrême droite.
Armés de barres de fer, de fumigènes, et à visage découvert, ils se sont livrés à des dégradations. Insultes, saluts nazis, et vitres brisées, selon certains élèves les professeurs ont réussi à les faire sortir. Une ancienne élève du lycée et un professeur ont alors reçu des coups de poings.

#L'établissement porte plainte

Quelques jours plus tard, la direction du lycée a décidé de s'exprimer en publiant un communiqué de presse. Elle qualifie ces actions aussi imbéciles que violentes et annonce qu'elle porte plainte.

Depuis élèves et professeurs se sont réunis pour parler ensemble de cet incident. 


#Des attaques à répétition

Ce n'est pas la première fois que le lycée autogéré, établissement unique en son genre à Paris, est la cible de militants d'extrêmes-droite. Le 8 décembre dernier déjà, une violente tentative intrusion avait eu lieu. Lors de la réunion entre les professeurs et les lycéens, ces évènements ont été relativisés. Ce genre de choses arrivent tous les 3 ou 4 ans selon la direction de l'établissement.


Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus