Après une fin de saison très décevante, quel avenir pour le Paris Saint-Germain ?

Après une défaite face à Rennes en finale de la Coupe de France, c'est l'heure de la remise en question pour l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel et ses joueurs. / © Franck Fife / AFP
Après une défaite face à Rennes en finale de la Coupe de France, c'est l'heure de la remise en question pour l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel et ses joueurs. / © Franck Fife / AFP

La défaite du PSG face à Rennes en finale de la Coupe de France samedi dernier a donné un dernier coup de massue au club, déjà bien affaibli depuis le milieu de la saison. L’équipe de Thomas Tuchel doit désormais se remettre en question.
 

Par Mathilde Brugnière et Jean-Philippe Lemaire

L’année 2019 avait bien mal commencé pour le Paris Saint-Germain : une défaite face à Guingamp en quarts de finale de Coupe de la Ligue, équipe pourtant lanterne rouge de la Ligue 1. Ce qui aurait pu être une simple erreur de parcours s’est avéré être la première étape d’une longue descente aux enfers pour le club parisien.

En mars, c’est à domicile que le PSG s’est incliné face à Manchester United en quarts de finale de la Ligue des Champions. Et pourtant, Paris avait gagné 2-0 en match aller. Nouveau coup dur. Samedi dernier enfin, un échec en finale de la Coupe de France. Pour l'entraîneur du club, l'équipe n'a pas « montré la mentalité nécessaire pour gagner ce match ».
 


Fairplay financier

Si le club a des joueurs talentueux et très techniques, il manque de joueurs au mental solide. Les règles du fairplay financier – qui obligent les clubs à équilibrer recettes et dépenses – devraient amener la direction du PSG à rectifier le tir.

En effet, il faudra vendre des joueurs pour un montant de 60 millions d’euros avant le 30 juin. Des noms sont déjà sur la liste : Meunier, Kurzawa, ou encore Nkunku.
 

« On a besoin de joueurs qui détestent perdre »

Après avoir recruté des joueurs de très haut niveau technique ces dernières années – parmi lesquels Neymar, Mbappé ou encore Cavani – le club doit diversifier son recrutement, pour avoir une équipe homogène.

L’entraîneur Thomas Tuchel a expliqué en conférence de presse sa vision pour l’année prochaine : « Tout le monde aime gagner, mais quelques joueurs détestent perdre. […] On a besoin de joueurs qui détestent perdre ».

Antero Henrique, directeur et sportif, et Thomas Tuchel, qui semblent avoir quelques désaccords, devront trouver un terrain d’entente sur les profils des futurs joueurs parisiens. Ils devront avoir du talent bien sûr, mais pas seulement.
 

Sur le même sujet

Procès des agresseurs des policiers à Viry Chatillon

Les + Lus