• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Arnaques au dépannage : la Répression des fraudes sur le qui-vive, et une appli pour s'en sortir

Des flyers déposés dans des boîtes aux lettres pour de faux artisans. / © France 3 Paris IDF
Des flyers déposés dans des boîtes aux lettres pour de faux artisans. / © France 3 Paris IDF

Chaque année, plus de 5.000 plaintes sont déposés en France pour des arnaques de faux artisans. Serruriers, plombiers, électriciens... Alors que la Répression des fraudes traque ces arnaques au dépannage, une victime a lancé une application pour éviter les déconvenues en la matière.

Par France 3 Paris IDF/AM (avec ET)

Des flyers aux allures de fascicule officiel, comme s'ils avaient été édités par la mairie ou toute autre collectivité publique... Vous en avez forcément déjà trouvé dans votre boîte aux lettres. En réalité, ce sont bien souvent des arnaques. 
Dans le service de la Répression des fraudes, où l'une de nos équipes s'est rendu, ces flyers sont affichés sur un "mur de la honte". Il s'agit exclusivement d'arnaques de faux artisans.

1.200 euros pour une ouverture de porte

Ces tracts sont destinés à induire en erreur le consommateur en difficulté. Serruriers, plombiers, électriciens... Ces numéros de téléphone inscrits sur ces flyers sont des arnaques : ainsi en sont-ils de ces 1.200 euros réclamés pour une ouverture de porte, quand un vrai artisan en demande 120 euros.

Chaque année, plus de 1.000 plaintes sont déposées rien qu'à Paris où un service de huit personnes traquent les fraudeurs. Pour lutter contre ces arnaques, il y a les services de l'Etat, mais également Anne-Laure Enjolras, fondatrice de l'application Doyouno. Son appli, sorte de Tripadvisor des artisans, permet aux consommateurs de laisser un avis sur un professionnel. Des avis vérifiés par le site internet.

Une appli pour vérifier

A ce jour, l'application revendique 2.000 artisans enregistrés et 5.000 clients vérifiés en région parisienne. Chaque année, plus de 5.000 plaintes sont déposés en France pour des arnaques de faux artisans.

Sur le même sujet

Suspendus, fixés sur un poteau... Installation des avions au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

Les + Lus