• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Au moins trois pompiers de Paris placés en garde à vue accusés de “viol en réunion”

Au moins trois sapeurs-pompiers de Paris ont été placés en garde à vue pour "viol en réunion". / © MAXPPP
Au moins trois sapeurs-pompiers de Paris ont été placés en garde à vue pour "viol en réunion". / © MAXPPP

Trois pompiers de Paris ont été placés en garde à vue samedi 4 mai. Ils sont accusés de "viol en réunion". Ils auraient fait entrer plusieurs femmes de nationalité étrangère dans la caserne de Plaisance, dans le XIVe arrondissement vers 4h du matin. L'une d'elle a porté plainte après cette soirée.

Par MT/AFP

Au moins trois sapeurs-pompiers de Paris ont été placés en garde à vue samedi dans une enquête de flagrance ouverte pour "viol en réunion".

Selon le quotidien Le Parisien, les militaires "ont permis à au moins trois femmes de nationalité étrangère d'entrer" samedi "vers 4 heures du matin dans la caserne" Plaisance, dans le XIVe arrondissement de la capitale, "lors d'une soirée arrosée".
Trois pompiers de Paris accusés de "viol en réunion"
Trois pompiers de la caserne Plaisance dans le 14e arrondissement de Paris qui ont été placés en garde à vue. Ils sont visés par une enquête pour viol en réunion. - France 3 Paris - Île-de-France - Frédérique Hovasse, Amélie Lepage et Thomas Guiet
 

Retrouvée en état de choc

Les pompiers auraient fêté le pot de départ d'un de leur collègue dans un bar du VIe arrondissement de Paris où ils ont rencontré des jeunes femmes norvégiennes (et non allemandes comme dit précédemment), avant que certains invitent trois d'entre elles dans la caserne du XIVe arrondissement rapporte LCI.

Selon le même média, l'une des jeunes femmes a eu une relation sexuelle consentie avec un pompier mais se serait faite violer ensuite par plusieurs d'entre eux dans une chambre de la caserne. Elle a été retrouvée en état de choc par une de ses amies.

Les pompiers concernés seront suspendus à l'issue de leur garde à vue "pour faciliter l’enquête de commandement", a déclaré le lieutenant-colonel Plus, porte-parole des pompiers de Paris. Cette enquête a été ouverte après la plainte d'une d'entre elles a précisé Le Parisien.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gastronogeek, le cuisinier de l'imaginaire

Les + Lus