Autolib' : le syndicat gestionnaire propose la résiliation du contrat avec Bolloré dès le 21 juin

Le Syndicat Autolib' Métropole proposera le 21 juin aux 98 communes qui le composent, dont Paris, de résilier le contrat conclu avec le groupe Bolloré pour gérer ce dispositif de voitures électriques en autopartage, a-t-il annoncé vendredi.

Par EB avec AFP

Autolib’ vit peut-être ses dernières heures. Catherine Baratti-Elbaz, la présidente du syndicat Autolib’Métropole, déclare ce vendredi qu’elle va proposer de mettre fin au contrat avec le groupe de l’industriel breton, lors du prochain comité syndical, le 21 juin.

"En rompant il y a un mois la procédure de conciliation et en exigeant le versement par les communes de sommes astronomiques, le groupe Bolloré ne nous a pas laissé le choix" et "les communes de la métropole ne verseront pas les 233 millions d'euros que le groupe Bolloré exige", explique dans un communiqué Catherine Baratti-Elbaz, présidente du Syndicat.

Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus