• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Avis aux collectionneurs : 50 cartes Pokémon bientôt aux enchères à Paris

Des pikachus géants en liberté (lors d'une performance organisée en 2018 à l'occasion du Basel Tattoo, un festival de musique militaire en Suisse). / © PATRICK STRAUB/EPA/Newscom/MaxPPP
Des pikachus géants en liberté (lors d'une performance organisée en 2018 à l'occasion du Basel Tattoo, un festival de musique militaire en Suisse). / © PATRICK STRAUB/EPA/Newscom/MaxPPP

C’est une première dans la capitale : en décembre 2018, 50 cartes de la méga-franchise japonaise vont être vendues aux enchères. Certaines pourraient atteindre plus de 2000 euros l’unité.

Par Pierre De Baudouin

Si Pokémon restait il y a 20 ans un phénomène geek en grande partie incompris et méprisé par les plus vieilles générations, la franchise – développée autant dans le jeu-vidéo, le manga, l’anime et donc les cartes à jouer – a atteint aujourd’hui les sommets de la pop culture. Avec, incontestablement, un impact historique sur le marketing, mais aussi notre société et notre culture.

Si c’est sur smartphone que la franchise japonaise a fait du bruit ces dernières années, avec l’énorme phénomène populaire autour du jeu-vidéo en réalité augmentée Pokémon Go, le succès autour des cartes à jouer reste bien vivant.
Pokémon va en effet investir dans une salle de vente dans le 9ème arrondissement de la capitale, le 8 décembre prochain, au 20 rue Drouot.
 

En 2016, une carte vendue à 52.000 euros

Géré par l’étude Vermot & Associés et diffusé sur Internet, l’évènement verra la mise aux enchères de 50 cartes Pokémon certifiés PCA ; un label largement répandu pour authentifier les cartes de collection en France.

Si en 2016, une carte Pokémon a été vendue pour l’équivalent de 52.000 euros en Californie, le prix d’achat de certaines cartes pourrait bien s’approcher des 20.000 euros pour la mise aux enchères parisienne.

Bref, "attrapez-les tous !" Mais vérifiez peut-être votre compte en banque avant de lancer votre Pokéball un peu trop hâtivement, on ne sait jamais.
 

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus