CARTE. Législatives 2022 à Paris : duel entre la Nupes et Ensembles !, découvrez les résultats du premier tour

Publié le Mis à jour le

A l’issue du premier tour des législatives, ce dimanche 12 juin 2022, les électeurs parisiens ont placé la Nupes en tête à l'est de Paris et la coalition d'Emmanuel Macron à l'ouest. Découvrez les résultats du premier tour des élections législatives à Paris.

Ce dimanche 12 juin, 1 355 541 électeurs Parisiens sont appelés aux urnes ce dimanche pour élire leur député. 18 circonscriptions sont à renouveler dans la capitale.

Retrouvez les résultats des élections à Paris

La Nupes en tête à Paris

A Paris, deux nouvelles députées Insoumises ont été élues sur Paris : Sophia Chikirou (53,74%), ex-directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle de 2017, et Sarah Legrain (56,51%).

La Nouvelle union populaire écologique et sociale arrive d'ailleurs en tête dans une majorité des circonscriptions dans la capitale : dans 12 circonscriptions quand l'alliance menée par le président de la République, Emmanuel Macron, est en tête dans 6 circonscriptions.

Le délégué général de LREM, le député sortant Stanislas Guérini devenu ministre de la Transformation et de la Fonction publique, est en danger dans la 3e circonscription de Paris. Il recueille 32,5% des voix, devancé par la candidate Nupes Léa Balage El Mariky (38,66% des voix).

La Nupes passe dès le 1er tour, dans la 6ème circonscription

L'ancienne directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon gagne sa place pour l'Assemblée Nationale dès ce dimanche 12 juin. 53,7% des électeurs ont plébiscité la candidate de la Nouvelle union populaire écologique et sociale. Elle profite d'une tendance favorable des partis de gauche qui totalisent près de 60% des suffrages dans ce secteur. 

Elle bat les onze autres candidates et candidats à ce siège de député, dont le représentant de la majorité présidentielle, Julien Bargeton. Le sénateur de Paris avait l'intention de devenir député, mais reconnaissait que "le combat est très difficile".

Pari presque réussi au 1er tour pour Julien Bayou et Aymeric Caron

Le candidat de la Nouvelle union politique écologique et sociale (Nupes) se classe en tête dans cette circonscription qui regroupe une partie des 3ème et 10ème arrondissements de la capitale. Il recueille 48,9% des voix et frôle l'élection dès le premier tour.

Il s'était déjà présenté dans cette même circonscription, en juin 2017. Cette fois-là, il avait été éliminé dès le 1er tour. Seuls 12,36% des électeurs avaient alors voté en faveur de l'ancien secrétaire général d'Europe Ecologie-Les Verts.  

Elise Fajgeles, qui représente Renaissance-Ensemble la suit en deuxième position avec 29,7% des suffrages. Les 9 autres candidats et candidates en lice sont éliminés dès le premier tour.

À noter aussi les 45,1% d'électeurs rassemblés par Aymeric Caron, dans la 18ème circonscription de Paris. Le journaliste s'est présenté sous les couleurs de la Nupes, dans ce secteur à cheval entre la Butte Montmartre et la porte de Clignancourt. Il devance d'environ dix points le candidat de la majorité présidentielle, Pierre-Yves Bournazel. Le membre du parti Horizons et soutien de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe récolte 35,6% des voix à l'issue de ce premier tour.

Ballotage favorable entre Ensemble-Renaissance et Les Républicains dans les 4ème et 14ème circonscriptions

Le représentant d'Ensemble-Renaissance Benjamin Haddad est en ballotage favorable, ce dimanche 12 juin. L'ancien membre des Républicains a réuni 39,3% des voix, dans cette circonscription très convoitée par la Droite. Le candidat du parti Les Républicains et avocat Francis Szpiner est en deuxième place, avec ses 33,3%.

À noter que l'actuel maire du 16ème arrondissement était soutenu par l'Union des Démocrates et des Indépendants (UDI), malgré l'absence d'accord avec le parti de Jean-Christophe Lagarde.

Du côté de la 4ème circonscription de Paris (Ternes - Plaine de Monceau), la candidate Ensemble-Renaissance Astrid Panoysan-Bouvet arrive en tête des suffrages. Elle rassemble 41% des voix, devant son adversaire Les Républicains Brigitte Kuster. L'ancienne maire du 17ème arrondissement est loin derrière elle, avec ses 28,9%.

La députée sortante remettra son titre en jeu face à la candidate de la majorité présidentielle, le 19 juin prochain. Dans cette circonscription, treize candidats et candidates se sont présentés aux électeurs en vue de devenir député. Onze d'entre eux ont été éliminés à l'issue de ce premier tour. 

Le ministre de l'Europe Clément Beaune en danger, même qualifié pour le second tour

Clément Beaune porte les couleurs de la majorité dans la 7ème circonscription de Paris. Elle regroupe à la fois les 4ème, 11ème et 12ème arrondissements. L'actuel ministre du gouvernement Borne y réunit 35,8% des voix, ce dimanche 12 juin.

Il termine donc deuxième, derrière la candidate de la Nouvelle union populaire écologique et sociale, Caroline Mécary. L'avocate est en tête avec 40,4% des suffrages. Ces deux candidats sont en ballotage favorable et se retrouveront le 19 juin prochain face aux électeurs.

Élue au Conseil de Paris entre 2014 et 2020, Caroline Mecary compte faire tomber le ministre-candidat, "je veux rompre avec le néolibéralisme qui caractérise le macronisme", soulignait-elle.

Rodrigo Arenas, ex-président de la FCPE en tête pour la NUPES

Dans la 10e circonscription, Rodrigo Arenas, le candidat LFI arrive en tête avec 42,63 % des suffrages exprimés. Il devance largement Anne Christine Lang, la candidate de la majorité présidentielle. (Ensemble !)

Comment sont répartis les sièges depuis 2017 ?

Après avoir remporté près de 90% des suffrages au second tour de l'élection présidentielle, En Marche avait transformé l'essai aux élections législatives. Balayant les partis historiques, la majorité présidentielle (LREM + Modem) s'était adjugée 13 sièges sur les 18 que compte la capitale. 

  • 12 députés LREM
  • 3 députés Les Républicains
  • 1 députés Modem
  • 1 député PS
  • 1 député LFI

Dans la capitale, le taux d'abstention avait atteint 43,17 % au premier tour du scrutin législatif en 2017.