Certains scooters électriques autorisés à rouler rue de Rivoli à Paris

Depuis mai 2020, seuls les vélos et certains véhicules professionnels sont autorisés à emprunter la rue de Rivoli. Une décision du Tribunal administratif de Paris autorise les scooters électrique Cityscoot à y circuler aussi.
Les usagers de Cityscoot pourront désormais emprunter la rue de Rivoli.
Les usagers de Cityscoot pourront désormais emprunter la rue de Rivoli. © IP3 PRESS/MAXPPP

Après la mise en place du stationnement payant pour les deux-roues thermiques, c'est une nouvelle bonne nouvelle pour les scooters électriques. Dans une décision en date du 13 juillet, le Tribunal administratif de Paris a autorisé les usagers de Cityscoot à emprunter la rue de Rivoli. Elle avait été fermée à partir du 11 mai dernier en une gigantesque piste cyclable. Quant à la voie de bus, elle est depuis réservée aux taxis, aux véhicules de livraison, aux commerçants et artisans, aux personnels soignants, véhicules de secours et personnes handicapées.

Contactée, l'entreprise refuse de commenter la décision mais la juge "logique". Elle affirme, par ailleurs, avoir voulu défendre "la liberté de circulation" de ses usagers.

Plusieurs milliers de scooter électriques

Cette décision pourrait-elle profiter à d'autres compagnies de location de scooters électriques ? "Elle a été obtenue à l'initiative de Cityscoot uniquement", a répondu la société sur Twitter. Mais il serait bien possible que les trois autres (récents) concurrents de location de deux-roues électriques s'engouffrent dans la brèche. Il serait incompréhensible que les usagers des sociétés Lime, Cooltra et Yego ne puissent pas rouler rue de Rivoli.

Les VTC espère aussi faire bouger les lignes. "La décision qui va dans le sens de Cityscoot est en tout cas une très bonne nouvelle. Cela nous encourage à poursuivre nos actions pour la réouverture de la rue de Rivoli aussi aux VTC", explique au Parisien Yves Weisselberger, directeur général de LeCab et président de la Fédération française de transport de personnes avec réservation (FFTP).

Un marché toujours en expansion pour ces opérateurs. "Paris représente le plus grand marché en Europe en nombre de déplacements", assure au Monde Timo Buetefisch, fondateur de Cooltra. Plusieurs milliers de scooters électriques supplémentaires pourraient circuler prochainement dans les rues de Paris.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société circulation économie transports