• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Selon la chambre régionale des comptes, la mairie de Paris aurait bradé le forum des Halles

La canopée des Halles a été dessinée par les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti. / © LUDOVIC MARIN / AFP
La canopée des Halles a été dessinée par les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti. / © LUDOVIC MARIN / AFP

La Mairie de Paris a-t-elle bradé le forum des Halles ? Dans un rapport, la chambre régionale des comptes affirme que le géant de l'immobilier Unibail Rodamco aurait racheté le site pour 142 millions d'euros, soit un prix bien en dessous de celui du marché.

Par Floriane Olivier avec MT

La canopée flambant neuve, symbole du renouveau du forum des Halles, a été inaugurée en 2016 par Anne Hidalgo. Un projet de rénovation majeur entamé sous Bertrand Delanoë en 2002. 

Mercredi 14 novembre, la chambre régionale des comptes a pointé dans son rapport que la mairie de Paris a vendu le centre commercial des Halles à un prix très faible. Une opération favorable à l'opérateur Unibail, géant de l'immobilier commercial. Une vente catastrophique pour l'opposition.

"Pour 140 millions d'euros l'opérateur a pour 100.000 mètres carrés en plein Paris en pleine propriété. Nous considérons, comme le rapport des magistrats de la chambre, qu'il s'agit d'un bradage du patrimoine parisien", affirme Jérôme Dubus, conseiller de Paris (LaREM).
 

"Évincer l'opérateur actuel Unibail"

À l'époque les écologistes avaient voté contre la vente du centre commercial. Ils plaidaient pour rompre le bail liant la mairie à l'opérateur. Sans succès.

"Nous on avait dit qu'il fallait faire un projet d'utilité publique et donc évincer l'opérateur actuel Unibail, faire les travaux et refaire un appel d'offres", rappelle Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement (EELV).

La mairie a vendu le site en novembre 2010 pour 264,4 millions d’euros, selon la Ville et évalue à 918 millions d’euros le montant total des travaux selon Le Monde (abonnés). La CRC conteste elle ces chiffres et affirme que rénovation du quartier des Halles aura coûté près de 930 millions d’euros dont 583 millions d’euros à la charge de la ville, selon le même média.
 

De fortes indemnités en cas de rupture des baux

Aujourd'hui la mairie botte en touche et renvoie la responsabilité aux anciennes équipes municipales qui avaient signé dès 1976 des baux commerciaux jusqu'en 2055. Résilier ces baux aurait coûté beaucoup trop cher en indemnités.

"Nous étions contraints par le bail existant, mettez-vous à la place d'Unibail Rodamco, ils ont un bail qui est un véritable cadeau, pour quelles raisons accepteraient-ils de l'abandonner et d'en négocier un autre moins favorable pour eux ? Et c'est dans ces conditions de faiblesse que la mairie de Paris a dû négocier", explique Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, chargé de l'urbanisme (Apparenté PS).

Aujourd'hui la mairie assure ne plus signer le moindre bail commercial sans clause de résiliation. Pour autant, le débat autour des halles risquent d'animer le Conseil de Paris pendant les prochains jours.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus