• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Christelle, fan de Johnny : “C'est un dernier album très beau et émouvant”

Christelle, fan de la première heure de Johnny / © Denis Tanchereau
Christelle, fan de la première heure de Johnny / © Denis Tanchereau

Christelle fait partie des millions de Français à avoir patienté pendant des semaines... Cette habitante de Bois-Colombes – fan de la première heure – n’a pas hésité à poser une RTT pour venir acheter, ce matin à la première heure, l’album posthume de son idole.
 

Par Yannick Le Gall/ET

Casque sur les oreilles, Christelle écoute les 11 titres de « Mon pays, c’est l’amour », album posthume du chanteur décédé il y a près d'un an.

« Il est vraiment bien, très rock n’roll…C’est un dernier album très beau et émouvant », explique l’aide à domicile de 46 ans. Le titre-phare "Mon pays c'est l'amour" a été diffusé par la maison de disque, dès minuit.

« Mes parents écoutaient Johnny quand j’étais petite, mais même sans eux, je serai devenue fan » raconte Christelle, tout en fredonnant les nouvelles chansons du rocker.

 

"Je sais qu'il n'est plus là, mais je ne pourrai jamais parler de lui au passé"



T-Shirt de biker et veste en cuir, Christelle parle de Johnny avec toujours autant d’émotion. « J’aime sa personnalité, je suis allé le voir à des dizaines de concerts, c’est quelqu’un que j’adore ».
Quand on l’interroge sur l’emploi du présent, les larmes montent et la voix s'étrangle. « Je sais qu’il n’est plus là, mais je ne pourrai jamais parler de lui au passé », explique Christelle, membre d’au moins 5 fan-clubs différents de l’idole des jeunes.  
 

"Je vais encore régulièrement à l'Église de la Madeleine"


Avec sa fille de 13 ans, l’habitante de Bois-Colombes a assisté aux obsèques du chanteur sur les Champs-Élysées puis à l’Église de la Madeleine…où elle se rend toujours régulièrement pour les messes en hommage à Johnny.  

« J’y vais pour me recueillir mais aussi pour écrire des petits mots sur le livre de condoléances, notamment pour les fans du Sud qui n’ont pas la possibilité de monter à Paris », raconte celle qui a passé sa vie avec le chanteur.
 
Sur le parvis de la Gare Saint-Lazare, le nouvel album de Johnny est disponible gratuitement à l'écoute / © Denis Tanchereau
Sur le parvis de la Gare Saint-Lazare, le nouvel album de Johnny est disponible gratuitement à l'écoute / © Denis Tanchereau
Ce matin, devant la Gare Saint-Lazare, des dizaines de casques ont été installés pour permettre aux passants d’écouter le nouvel album. « Ca fait plaisir de voir que les gens ne l’oublient pas », termine Christelle, le CD de Johnny à la main.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus