La circulation alternée mise en place mardi 6 décembre

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF
durée de la vidéo: 01 min 53
La circulation alternée sera mise en place mardi 6 décembre

Le préfet de police Michel Cadot a annoncé lundi les mesures relatives au phénomène de pollution à Paris et en banlieue parisienne. La capitale a dépassé les seuils d'information ou d'alerte trois jours la semaine dernière. La circulation alternée sera mise en place mardi 6 décembre.

Paris et sa proche banlieue vont mettre en place la circulation alternée demain, mardi. Le préfet de police Michel Cadot a annoncé lundi après-midi des mesures relatives au phénomène de pollution et surtout la mise en place effective de la circulation alternée dans la capitale et dans 22 villes de la petite couronne.
► Suivez l'annonce des mesures anti-pollution en direct
Après un week-end d'amélioration, le ciel parisien fait en effet de nouveau face à un épisode de pollution aux particules fines. La semaine dernière, les seuils d'information ou d'alerte ont été dépassés mercredi, jeudi et vendredi. Et pour cette journée de lundi, la préfecture de police a annoncé dimanche que "les prévisions restent (...) défavorables" tout en jugeant "probable" un dépassement du seuil d'information-recommandation pour les particules fines.
Pour ce lundi, la mairie de Paris réclamait l'entrée en vigueur de la circulation alternée. Mais la préfecture de police a reconduit seulement certaines mesures restrictives de circulation : vitesse limitée sur certains axes, restrictions de circulation pour les poids-lourds en transit.

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a salué sur Twitter la mise en place de la circulation alternée. Dans un communiqué, elle qualifie la mesure d'"indispensable pour lutter contre l'important pic de pollution qui touche actuellement la région parisienne".

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.