Cityscoot repris par l'Espagnol Cooltra qui va remplacer et diminuer sa flotte de scooters en libre-service

L'entreprise Cityscoot était en redressement judiciaire depuis la fin 2023. Les scooters électriques seront intégralement remplacés et une minorité d'employés de Cityscoot réembauchés. Les utilisateurs de ces deux-roues en location accéderont au service dès ce vendredi.

Après les trottinettes électriques qui a vu son marché se restructurer à Paris, c'est au tour de celui des scooters électriques en libre-service. Cityscoot, connu pour ses scooters blancs et bleus, a été racheté par son concurrent Cooltra.

L'offre de Cooltra, seul candidat, a été "validée par le tribunal de commerce de Paris pour la reprise de Cityscoot", a indiqué l'entreprise espagnole dans un communiqué.

Les utilisateurs de Cityscoot pourront accéder au service de location de scooters dès le vendredi 23 février à 10h, via l'application Cooltra, avec les mêmes identifiants que sur l'application Cityscoot.

Les crédits que ces clients avaient auprès de Cityscoot doivent être transférés automatiquement dans leur nouveau compte Cooltra.

Vétusté de la flotte de Cityscoot

L'entreprise espagnole ne reprend pas les scooters de Cityscoot mais compte déployer ses propres engins, pour un total de 1 500 deux-roues aux couleurs des deux marques, dans Paris et la petite couronne.

"Le principal problème de Cityscoot, c'est sa flotte, avec une certaine vétusté à deux niveaux : sur l'autonomie d'abord. Moins il y a d'autonomie, plus il faut programmer de recharges de batteries, donc les coûts opérationnels explosent. Le deuxième, c'est la réparabilité, avec des véhicules assez compliqués à réparer", explique Camille Loth, directeur général collectivités locales pour Cooltra.

30 salariés réembauchés

Les grands perdants sont les salariés. Seuls 30 salariés, sur les 168 de l'entreprise, seront repris selon les porte-parole de Cityscoot et Cooltra.

"Quand l'opportunité s'est présentée, il fallait faire vivre la marque, trouver une porte de sortie à un maximum de personnes possibles au sein de Cityscoot", a déclaré Camille Loth, de Cooltra.

L'entreprise, fondée à Barcelone en 2006, compte 10 000 véhicules électriques et plus de 400 employés en Europe, avec une présence à Paris, Barcelone, Madrid, Valence, Séville, Lisbonne, Rome, Milan et Turin.

Cityscoot avait remporté en juillet 2023, avec Yego et Cooltra, l'appel d'offres de la ville de Paris pour exploiter un service de location de scooters en libre-service dans la capitale durant les cinq prochaines années.

Les trois opérateurs avaient l'autorisation de déployer entre 1 500 et 2 500 véhicules les deux premières années, 1 500 et 3 000 les trois suivantes.