Confinement : la préfecture de police restreint les horaires d’ouverture de commerces du quartier de Château Rouge

Les autorités ont décidé de restreindre "les horaires d’ouverture et l’espace occupé sur la voie publique de commerces" situés dans ce secteur du 18e arrondissement parisien, "afin de prévenir la propagation du Covid-19". Plusieurs rues sont concernées.
 

© Thomas SAMSON / AFP
Nouvelles restrictions, dans le cadre du confinement contre la propagation du coronavirus : la préfecture de police de Paris a annoncé mercredi avoir pris un arrêté "pour restreindre les horaires d’ouverture et l’espace occupé sur la voie publique de commerces" alimentaires situés dans le quartier de Château Rouge, dans le 18e arrondissement de la capitale. Dès ce jeudi et jusqu’au 15 avril prochain, sont désormais interdits "les contre-étalages des commerces installées rue du Poulet, dans sa partie comprise entre le boulevard Barbès et la rue Doudeauville, et rue des Poissoniers, dans sa partie comprise entre la rue Doudeauville et la rue Dejean et ainsi que de l’ensemble des commerces de la rue Dejean". Autre décision : "les horaires d’ouverture de ces commerces seront également restreints", a affirmé la préfecture dans un communiqué, et ce de 8h à 10h et de 14h à 16h.

"Des mesures similaires" pour "d’autres zones commerçantes" à Paris ?

"Ce secteur dénombre de nombreux commerces alimentaires qui disposent d’un étal occupant la totalité de l’espace public sur le trottoir, se justifie la PP. De nombreux clients provenant de différents quartiers de la capitale et de banlieue parisienne s’y retrouvent dans un espace confiné, ce qui aboutit au non-respect des mesure d’hygiène et de distanciation sociale dites "barrière"". Et d’ajouter : "La configuration des lieux génère des rassemblements propices à la propagation du virus", avec des "comportements imprudents" mettant selon elle en danger "la collectivité tout entière". La préfecture de police explique qu’outre des contrôles, "d’autres zones commerçantes présentant les mêmes problématiques" pourraient se voir "appliquer des mesures similaires". A Paris, dans le cadre du confinement, la PP avait déjà par ailleurs interdit d’accéder aux berges de Seine, aux Invalides et au Champ-de-Mars. Les marchés ouverts de la capitale ont également été fermés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 police société sécurité santé économie