Conflit Israël-Palestine : à Paris, les manifestants veulent un "cessez-le-feu immédiat" à Gaza

La manifestation parisienne pour demander un cessez-le-feu à Gaza a débuté samedi après-midi à l'initiative du collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens qui a également appelé à des mobilisations dans toute la France.

Le cortège parisien comptant plusieurs milliers de participants s'est élancé sous la pluie avant 15 heures depuis la place de la République, derrière une banderole "halte au massacre à Gaza et en Cisjordanie, cessez le feu immédiat".

"L'heure est grave pour nos amis palestiniens", a déclaré à la presse, Bertrand Heilbronn, président de l'association France Palestine Solidarité avant le début de la manifestation. "Elle est aussi pour la paix. Elle est aussi pour la cohésion de notre pays", a-t-il ajouté.

Décrivant les "indescriptibles souffrances pour le peuple palestinien", réclamant "la fin des bombardements", "des offensives terrestres" et la "levée du blocus" de Gaza, le militant de la cause palestinienne a également mis en cause la "position illisible" de l'exécutif français "qui fait honte à notre pays".

Des manifestations dans 83 villes françaises 

"La France doit immédiatement appeler à un cessez-le-feu pour que les armes se taisent", a développé Sophie Binet, la secrétaire générale de la CGT qui, aux côtés des syndicats Solidaires et FSU, a relayé les appels à manifester du collectif. Des mobilisations sont organisées dans 83 villes en France, a précisé la numéro une de la CGT. 

Après une première vague d'interdictions, plusieurs manifestations de soutien aux Palestiniens ont eu lieu en France, notamment les 4 et 11 novembre, depuis les massacres du Hamas en Israël le 7 octobre et la riposte militaire à Gaza.

L'armée israélienne estime que quelque 240 personnes ont été prises en otage dans la bande de Gaza au cours de l'attaque sans précédent du Hamas sur le territoire israélien. Celle-ci a fait environ 1 200 morts en Israël, principalement des civils, selon les autorités israéliennes.

En représailles, Israël bombarde sans répit la bande de Gaza et mène depuis le 27 octobre une opération terrestre dans le but "d'anéantir" le mouvement islamiste au pouvoir dans le territoire palestinien. Ces frappes israéliennes sur Gaza ont fait plus de 12 000 morts dont 5 000 enfants et 3 300 femmes, selon le ministère de la Santé du Hamas.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité