Coronavirus : les festivités du Nouvel An chinois annulées à Paris ce dimanche

Les festivités du Nouvel An chinois du 25 janvier 2020, elles, ont bien eu lieu (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP
Les festivités du Nouvel An chinois du 25 janvier 2020, elles, ont bien eu lieu (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP

Anne Hidalgo a annoncé que les festivités du Nouvel An chinois ce dimanche après-midi place de la République étaient annulées. « Nous sommes un peu choqués mais soulagés de ne pas avoir à nous exposer », explique le responsable d’une association.

Par France 3 Paris IDF

Si la communauté chinoise de Paris a bel et bien fêté le premier jour de l'année du Rat samedi, les festivités prévues ce dimanche après-midi place de la République n’auront pas lieu. Une annulation annoncée par la maire de Paris Anne Hidalgo sur Europe 1 : « La communauté chinoise de Paris a souhaité annuler elle-même le défilé prévu cet après-midi place de la République. Les associations n'avaient pas le cœur à la fête. »
Alors que deux cas de coronavirus ont été confirmés à Paris, Sacha Lin Jung, chargé de la citoyenneté à l’association des Chinois résidents en France, explique à France 3 Paris Île-de-France le choix d'annuler :

« C’est une décision collective qui a été prise hier après-midi. Nous avons annulé la procession sur la voie publique par "sur-protection". Il n’y a pas un risque énorme, mais c’est surtout le ressenti des gens qui nous a inquiété. Depuis quelques jours, il y avait des tweets de gens de la communauté qui se disaient rejetés car chinois. Nous sommes un peu choqués mais soulagés de ne pas avoir à nous exposer. »

Le défilé du 13e arrondissement maintenu dimanche 2 février ?

Une trentaine d’associations devaient participer aux festivités ce dimanche après-midi, et elles ont toutes été prévenues samedi après-midi. Pour ce qui est du célèbre défilé du 13e arrondissement prévu dimanche 2 février prochain, l’événement – géré par d’autres organisateurs – est pour l’instant toujours programmé.
Du côté de Bordeaux, les festivités du Nouvel An chinois, qui devaient se tenir dimanche , ont été annulées dès samedi, en raison de la confirmation d'un cas de coronavirus en Gironde.

Sur le même sujet

Les + Lus