Le PSG féminin s'est qualifié dimanche pour la finale de la Coupe de France de football en éliminant le Paris FC (3-3, t.a.b 3-4), et rejoint Fleury pour une affiche inédite.

C'était un derby qui a tenu ses promesses. Le PSG, invaincu depuis novembre dernier, s'est fait peur mais a finalement tenu bon face au Paris FC, qui a réussi à revenir deux fois au score et même à prendre l'avantage.

Face au PFC, la capitaine du PSG Grace Geyoro a ouvert le score sur une belle inspiration de Marie-Antoinette Katoto (1-0, 13e), avant que le PFC revienne une première fois au score sur un pénalty de la capitaine Gaëtane Thiney (1-1, 28e).

Supérieures, les joueuses de Jocelyn Prêcheur sont repassées devant au score après la pause grâce à un but de Tabitha Chawinga (2-1, 56e).

Mais moins de dix minutes plus tard, la défenseuse du PSG Sakina Karchaoui a marqué contre son camp sur une grossière erreur (2-2, 64e), avant que Louna Ribadeira donne l'avantage au PFC (3-2, 71e).

Séance de tirs au but

Le PSG a réussi à égaliser par Chawinga encore (85e) et a tout tenté en fin de match pour l'emporter mais sans succès, conduisant à une séance de tirs au but comme dans la première demi-finale, remportée à la surprise générale par Fleury face à Lyon.

Lors de la séance, la gardienne Katarzyna Kiedrzynek a stoppé la tentative de l'internationale française du PFC Clara Mateo et la capitaine Gaëtane Thiney n'a pas converti son tir au but.

Samedi, L'OL féminin, tenant du titre, a été éliminé aux tirs au but samedi en demi-finale par le FC Fleury 91 (0-0, t.a.b 5-4), qui a réalisé un grand exploit en se qualifiant pour la première finale de son histoire.

Ce n'est que la deuxième fois que l'OL ne jouera pas une finale de Coupe de France depuis 2012.

Le PSG affrontera le FC Fleury le samedi 4 mai au stade de la Mosson, à Montpellier.