Si l'ambiance est restée globalement bon enfant, quelques heurts ont eu lieu sur l'avenue des Champs-Élysées après la défaite des Bleus en finale de coupe du monde de football.

47 personnes ont été interpellées à Paris et dans son agglomération et 227 dans l'ensemble de la France ce dimanche dans la soirée a annoncé ce lundi le ministère de l'Intérieur. Une quarantaine de forces de l'ordre dont 32 CRS ont été blessées, selon cette même source policière.

Un important dispositif de 14 000 policiers et gendarmes avait été déployé dans tout le pays, dont 2 750 à Paris, pour contenir les incidents, déjà survenus après le quart de finale contre l'Angleterre puis la demi-finale contre le Maroc.

Sur les Champs-Élysées, des forces de l'ordre, visées par des jets de bouteille et des feux d'artifice, ont fait usage de gaz lacrymogènes.

D'autres heurts à Lyon, Bordeaux et Nice

À Lyon, une quinzaine de personnes ont été interpellées pour des jets de projectiles et des dégradations sur la place Bellecour, selon la préfecture.

Cinq personnes ont été interpellées à Bordeaux après des heurts avec les forces de l'ordre sur la place de la Victoire.

À Nice, le maire Christian Estrosi a condamné "avec la plus grande fermeté" les dégradations dans un quartier de la ville, où 33 personnes ont été interpellées selon la source policière.

Plus de 90 poubelles et conteneurs ont été incendiés à Grenoble, selon la même source.

Et à Béziers, un mineur de 14 ans a été placé en garde à vue après des tirs de "mortiers" sur un véhicule de CRS.

Source : AFP

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité