Cet article date de plus de 5 ans

Dépôt de plainte par 18 adolescents pour violences policières dans le quartier de Reuilly

Agés de 12 à 18 ans, un groupe d'adolescents a porté plainte auprès du parquet de Paris pour des violences policières exercées dans leur quartier de Reuilly-Montgallet. Des contrôles d'identité, des insultes mais aussi des attouchements sexuels auraient été pratiqués au commissariat sur ces mineurs.
Le commissariat du 12ème arrondissement
Le commissariat du 12ème arrondissement © France 3 Paris Ile-de-France
Des contrôles d'identité à répétition, des insultes racistes et même des violences physiques ou sexuelles commises par les policiers. Voilà les faits consignés dans la plainte déposée par 18 adolescents du XIIème arrondissement de Paris auprès du parquet de Paris.

Le groupe - 16 garçons et 2 filles - ont entre 12 et 18 ans. Entre l'été 2013 et octobre 2015, dans le quartier de Reuilly-Montgallet, ils auraient été victimes des policiers de la brigade de soutien de quartier. 

Des attouchements sexuels au commissariat

Pour Maître Slim Ben Achour, avocat des plaignants : "il s'agit de violences caractérisées à l'égard de mineurs, très souvent arrêtés illégalement, c'est-à-dire sans fondement juridique". Et raconte le mode opératoire des policiers : "les mineurs sont amenés au commissariats où sont pratiqués des attouchement sexuels."

Les accusations font froid dans le dos. Mais Luc Poignant, du syndicat Unité SGP-Police, rappelle qu"il faut rester prudent. Mes collègues ont droit à la présomption d'innocence". Une enquête préliminaire a été ouverte. L’IGPN (Inspection générale de la police nationale) a été chargée du dossier.

Un reportage d'Audrey Gordon, et Yves Dewulf :
durée de la vidéo: 01 min 59
Paris : 18 ados portent plainte pour violences policières

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité