Des centaines de places de parking de vélo devront être construites autour des gares parisiennes

A la Gare du Nord, la SNCF devra au moins créer "853 places" de parking vélo sécurisé d'ici à 2024 selon un décret du gouvernement.

Au moins 853 places de parking vélo devront être construites à la Gare du Nord.
Au moins 853 places de parking vélo devront être construites à la Gare du Nord. © Philippe LOPEZ / AFP

Un décret paru jeudi au Journal officiel fixe le nombre très précis de stationnements sécurisés pour les vélos que la SNCF et la RATP devront installer aux abords immédiats de nombreuses gares d'ici 2024.

Ainsi, il leur est demandé de construire 103 places à Denfert-Rochereau, 853 à Gare du Nord, 590 à la gare d'Austerlitz ou 465 à la Gare de Lyon et presque le même nombre à la Gare de l'Est.

Cette longue liste est consultable ici. Il s'agit d'un "nombre minimal de stationnements sécurisés par gare".

"Situés dans un lieu couvert et éclairé"

Le texte prévoit que les équipements devront comporter "des dispositifs fixes permettant de stabiliser et de fixer chaque vélo par le cadre et au moins une roue". Ils devront être "situés dans un lieu couvert et éclairé" et être soit fermés, soit surveillés par une personne présente sur les lieux ou par vidéosurveillance.

"Ils peuvent être constitués de plusieurs infrastructures, qui sont implantées à moins de 70 mètres d'un accès au bâtiment voyageur ou aux quais, sauf en cas d'impossibilité technique avérée", selon le décret, qui encadre l'application d'une mesure inscrite dans la loi d'orientation des mobilités de 2019.

Une mesure destinée à accompagner le développement du vélo alors que son usage a progressé de 10% entre 2019 et 2020 en France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports