Des tags qui insultent les musulmans et l'islam inscrits sur la Mosquée de Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par france3paris, avec AFP

Le mur de la porte d'entrée de la Grande Mosquée de Paris a été vandalisé dans la nuit de lundi à mardi avec l'inscription de "propos insultants envers les musulmans et l'islam", a annoncé  son recteur, le Dr Dalil Boubakeur.

«Allah le pervers» et «Allah le pervers pute»... Des tags d'une extrême violence ont été inscrits dans la nuit de lundi à mardi sur la façade extérieure de la mosquée de Paris, dans le 5e arrondissement de la capitale. 

"Nous déplorons profondément la violence raciste et l'hostilité qui se manifestent ainsi contre l'institution emblématique de l'islam de France qu'est la Mosquée de Paris", a déclaré son recteur, le Dr Dalil Boubakeur, dans un communiqué. Il a annoncé qu'une plainte avait été déposée auprès du commissariat du Ve arrondissement.
Le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie Abdallah Zekri a condamné cet "acte odieux".

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a exprimé dans un communiqué son "indignation et sa colère" à la suite de ces "tags à caractère injurieux (...), à la fois irresponsables et intolérables"

Dans un communiqué transmis mardi soir à l'AFP, le ministère de l'Intérieur informe que Manuel Valls "condamne fermement l'apposition d'écrits insultants sur les murs de la Grande Mosquée de Paris".
"Le ministre de l'Intérieur comprend et partage l'indignation de la communauté musulmane et tient ce soir à l'assurer de son entier soutien", est-il ajouté.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.