DOCUMENTAIRE. Des animaux de compagnie de plus en plus humains

replay

La place des animaux domestiques a considérablement évolué depuis des années. Aujourd’hui l’animal de compagnie n’appartient plus seulement à une dame âgée souffrant de solitude, mais aussi à de jeunes citadins. L’animal de compagnie gagne en importance et prend même parfois la place des liens humains. Mais à trop personnifier notre chat ou notre chien, n’oublions-nous pas l’animal ?

Dans son documentaire, Fany Vidal part à la rencontre de tous les acteurs qui rythment la vie de nos animaux, de leur naissance, à l’adoption et jusqu’après leur mort. Une plongée dans l’intimité de l’animal et de son maître mais pas seulement.

Au-delà de la sphère privée, de nouveaux marchés économiques se développent pour répondre aux demandes croissantes des propriétaires d’animaux. Croquettes vegan, manteaux pour chiens, hôtels pour chats, les services se multiplient. Une passion qui se partage aussi dans les salons, les concours de beauté ou de danse, qui réunissent de plus en plus d’adeptes.

Les secteurs de la santé et du bien-être voient également arriver de nouvelles spécialisations. Un nombre grandissant de comportementalistes, de sophrologues et même d’experts en langage animal, proposent leurs services. Si le vétérinaire reste le principal suivi médical, certains sont bien décidés à savoir ce qui se passe dans la tête de leur chien.

Dans "Animaux de compagnie : un peu, beaucoup, à la folie ?", Fany Vidal questionne non seulement notre relation avec notre animal de compagnie mais aussi celle de toute une société en plein bouleversement.

Un documentaire à découvrir sur France 3 Paris Ile-de-France ce jeudi 2 février à 22h50.

Retrouvez tous les extraits de "Animaux de compagnie : un peu, beaucoup, à la folie ?" sur france.tv/idf.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité