Donald Trump ironise sur des images de voitures brûlées à Paris, la mairie lui répond

Le président étasunien s’est moqué sur Twitter d’images montrant des voitures en feu dans la capitale française, ironisant sur les « Accords de Paris » sur le climat. Un message qui a suscité une réponse d’Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo.

Donald Trump, en décembre 2019 en Floride (illustration).
Donald Trump, en décembre 2019 en Floride (illustration). © NICHOLAS KAMM / AFP
C’est un message parmi tant d’autres sur le fil Twitter de Donald Trump, mais qui suscite la réaction de nombreux internautes en France. Mardi, le président des Etats-Unis a en effet relayé une vidéo montrant des véhicules en flammes dans les rues de Paris, censée dater de la nuit du réveillon – la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, contactée par France 3 Paris IDF, n'est pas en capacité de confirmer ou non l'information. Le commentaire de l’élu républicain, ironisant sur ses relations avec le président français Emmanuel Macron : « Comment ça se passe avec l’Accord de Paris ? Ne posez même pas la question ! » Le commentaire a en tout cas suscité une réponse du côté de la mairie de Paris. Mercredi matin, Emmanuel Grégoire – le premier adjoint de la maire PS Anne Hidalgo – a répondu au tweet du président américain : « Cher Donald Trump, seulement six voitures ont brûlé hier soir au 4 rue Tesson, un beau quartier dans le 10ème arrondissement de Paris, probablement à cause d'un incendie accidentel. Et l'accord de Paris attend toujours votre soutien pour rendre à la planète sa grandeur [make the planet great again, en référence au slogan du président des Etats-Unis]. »

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique polémique société réseaux sociaux
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter