Un enfant amputé d'un doigt, coincé dans une barrière de sécurité à Paris

Après s’être coincé l’index dans une barrière à Paris, un enfant a dû être amputé en avril dernier. Et ce, malgré l’intervention des sapeurs-pompiers et deux opérations.
L’enfant de huit ans a perdu un doigt, malgré le travail des secours (illustration).
L’enfant de huit ans a perdu un doigt, malgré le travail des secours (illustration). © IP3 PRESS/MAXPPP
L’accident remonte au 11 avril dernier à Paris. Un enfant de huit ans, scolarisé en CE1 à l'école Eugénie Cotton dans le 19e arrondissement de la capitale, s’est coincé l’index dans une barrière de sécurité devant l’établissement.

Une barrière censée couper l'accès aux véhicules à une rue piétonne, comme le racontent nos confrères du Parisien. L'enfant a dû être placé sous anesthésie générale par les pompiers pour libérer le doigt, bloqué dans le mécanisme.
 

Une barrière non verrouillée ?

Le garçon a été ensuite emmené à l'hôpital, avant de subir deux opérations. La greffe n’a malheureusement pas pris, et l’index a ainsi dû être amputé.

Les parents, qui mettent en avant « une responsabilité de la voirie et de la mairie » du 19e arrondissement, ont annoncé leur volonté de déposer plainte contre cette dernière. D’après eux, le dispositif n’était pas suffisamment sécurisé.

Toujours d’après Le Parisien, le cadenas censé verrouiller la barrière – remplacée par des plots, depuis l’accident – n’aurait en effet pas été activé. Une information rejetée par la mairie d’arrondissement, de son côté.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers accident pompiers