• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Fermeture du RER A : reportage dans les entrailles d'un des plus grands chantiers de l'été

Le chantier du RER A nécessite cet été la fermeture de la portion Nation-La Défense. / © Pierre Pachoud / France 3 Paris
Le chantier du RER A nécessite cet été la fermeture de la portion Nation-La Défense. / © Pierre Pachoud / France 3 Paris

La RATP a engagé un vaste programme de renouvellement des voies sur le RER A. Cet été, c'est la portion entre La Défense et Auber qui fait l'objet de travaux grandeur XXL. Reportage 25m sous terre, au milieu des 400 ouvriers et techniciens qui œuvrent dans ce chantier crucial pour la RATP.

Par Olivier Couvreur

Chaque jour depuis le 25 juillet, 1000 tonnes de ballast sont évacués et les équipes progressent de 324 mètres... Ce chantier qui chamboule le quotidien des usager du RER A est le plus important de la RATP et va être étalé jusqu'à l'été 2021. Objectif : renouveler les 24 km de voies de la ligne la plus empruntée d'Europe, avec 1,2 millions de voyageurs quotidiens.

Cet été, le RER A est coupé entre La Défense et la station Auber à Paris jusqu'au 23 août, pour permettre de travailler sur cette section de 4 km. 400 personnes sont mobilisées 24 heures sur 24 sur ce chantier qui en profiter pour utiliser quelques innovations comme les soudures électriques des rails, des traverses en béton, et un tapis anti-vibratil. "On a des riverains qui se plaignent du bruit lié à l'augmentation du trafic, ce tapis permet de réduire le bruit solidien pour limiter les nuisances sonores" nous explique un ingénieur. 

>> Voir le reportage de Fréderique Hovasse et Pierre Pachoud :

Fermeture du RER A : reportage dans les entrailles d'un des plus grands chantiers de l'été

>> Fermeture de la portion La Défense-Auber du RER A : quelle alternative de transport ?

La RATP propose de nombreux itinéraires de substitution et annonce avoir "renforcé son offre de transport sur les lignes de métro 1, 2, 3, 6, 9, 10, 13 et 14 et sur les lignes de tramway T2 et T3a". Plus de 400 agents sont également mobilisés en gares et stations pour la gestion des flux aux endroits les plus chargés du réseau.

Egalement mise en avant, une application baptisée Sharette qui met en relations automobilistes et usagers pour que ces derniers puissent effectuer leur trajet par voie terrestre. Un covoiturage proposé au tarif unique de 2,36 euros, dont 2€ reversés à l'automobiliste. Tout se fait via l'application (réservation, paiement...). L'offre valable de la mi-juillet à décembre 2015.
>> Sharette, une application disponible sur iOS et Android.
Plus d’information : www.sharette.fr

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus