• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Circulation différenciée : en Seine-Saint-Denis 70% des véhicules ne sont pas autorisés à rouler

© Fred Tanneau / AFP
© Fred Tanneau / AFP

La mise en place de la circulation différenciée dans notre région concerne plus de la moitié du parc francilien, soit près de 5 millions de véhicules. En Seine-Saint-Denis, le taux monte à 70%, à contrario le taux le plus faible se retrouve dans les Hauts-de-Seine.
 

Par France 3 IDF / EB

Suite à l'alerte à la pollution à l'ozone en région parisienne, la préfecture de police a annoncé pour aujourd'hui des restrictions de circulation au sein du périmètre délimité par l'A86. Ce dispositif est d'ailleurs reconduit pour la journée de jeudi.
 

Combien de véhicules sont concernés dans la région ?


Selon les chiffres fournis le cabinet AAA Data, ce dispositif pourrait concerner près de 5 millions de voitures franciliennes (4 747 767 véhicules) qui sont immobilisées dans la zone délimitée par l’A86 c'est à dire 60% du parc automobile total francilien.
 



Si l’on regarde plus en détail, la Seine-Saint-Denis est le département de la région le plus concerné avec 70% des voitures (681 825 véhicules) impactées. Ce département est le plus pauvre de l'Ile-de-France et les habitants roulent avec des véhicules plus anciens et donc plus polluants. A l’inverse, le département des Hauts-de-Seine est en bas du classement, seulement 48% du parc (565 406 véhicules) sont interdits de circulation, en ces jours de pollution. 

Sur le même sujet

Interview de Sylvie Zaidman, directrice du musée de la Libération - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin

Les + Lus