Décryptage : qu'est-ce que le Grand Paris ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécilia Sanchez
L'agglomération parisienne, vue du ciel.
L'agglomération parisienne, vue du ciel. © PHOTOPQR/LE PARISIEN

Ce 1er janvier naît officiellement la métropole Grand Paris (MGP). Qu'est-ce donc ? Quel est son but ? Et son avenir ? Autant de questions auxquelles nous répondons. 

Depuis plusieurs années, le projet de "Grand Paris" fait débat... Et finalement, ce 1er janvier 2016, la Métropole du Grand Paris (MGP) est officiellement née. En trois points, nous décryptons ce terme parfois obscure pour les Franciliens.

C'est où et c'est quoi ?

Le Grand Paris regroupe Paris ainsi que 130 villes de la petite et de la grande couronne. En tout, elle compte 7 millions d'habitants dont un tiers sont des Parisiens. Feu les agglomérations existantes, elles sont remplacées par 12 grands territoires représentés ci-dessous sur la carte :

 

Quel est son but ?

L'expression "accouchement douloureux" apparaît souvent quand on évoque ce fameux "Grand Paris". Pas étonnant, puisqu'il a fallu 2 lois et de nombreux débats pour aboutir à son lancement officiel le 1er janvier 2016.

Datant du 3 juin 2010 et du 27 janvier 2014, elles posent ses fondations. Le Grand Paris est "un projet urbain, social et économique" pour promouvoir "le développement économique durable, solidaire et créateur d’emplois de la région capitale". Un but : rendre la zone plus attractive et concurrencer les autres métropoles mondiales comme Londres ou Shangai.

La métropole se veut non-partisane. En 2016, dotée d'un budget de 65 millions d'euros, elle prend en charge les dossiers de l'environnement et du développement économique. Les 12 grands territoires gardent une indépendance financière et dressent les plans d'urbanisme.

Et à l'avenir ?

Peu à peu, la MGP va récupérer de nouvelles compétences plus stratégiques que l'environnement. En 2017, ce sera le logement et l'aménagement.

D'abord, avant d'arriver à 2017, elle devra trouver un président. Le 22 janvier, les 209 élus du conseil de la métropole vont voter. Plus de 90 sièges sont occupés par des partisans des Républicains, 26 par l'UDI.

A ne pas confondre La Métropole du Grand Paris et le projet de la mission Grand Paris Express qui est une compétence de l'Etat

Concrètement, pour "réduire les déséquilibres sociaux et territoriaux", la loi prévoit la création d'un réseau de transports en commun. C'est le projet du "Grand Paris Express", soit 200 kilomètres de rails pour un coût total de 22,6 milliards d'euros dont près de 3 milliards seront affectés à la rénovation des lignes déjà existantes.

Les travaux de la ligne 15 Sud débutent cette année. Elle relie 16 gares, de Pont de Sèvres à Noisy-Champs en 35 minutes. Mise en service prévue pour 2022...


Ces travaux devraient créer 18.000 emplois d'ici 2018. Mais du côté de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), on temporise. Elle promet 10.000 emplois non délocalisables pendant les quinze à vingt ans que dureront les travaux.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.