Dernière étape du déconfinement : ce qui change aujourd'hui mercredi 30 juin

Restaurants, bars, concerts, télétravail… L’Île-de-France entame aujourd’hui la quatrième et dernière phase du déconfinement prévue par le gouvernement. Voici ce qui change aujourd'hui ce mercredi 30 juin.
Il n'y a plus de limitations du nombre d'invités pour les mariages. Néanmoins le pass sanitaire est obligatoire au-delà de 1000 convives.
Il n'y a plus de limitations du nombre d'invités pour les mariages. Néanmoins le pass sanitaire est obligatoire au-delà de 1000 convives. © AltoPress / Maxppp/ Christian Zachariasen

Le couvre-feu a été levé avec 10 jours d’avance sur le calendrier prévu. Aujourd’hui, mercredi 30 juin, d’autres restrictions sont levées.

Fin des jauges à l’intérieur des cafés, des restaurants et des commerces.

A partir de mercredi, les restaurants ou les bars peuvent de nouveau accueillir leurs clients à 100% de leur capacité à l'intérieur. A noter que consommer au bar reste interdit. Les gestes barrières, port du masque, distanciation, gel sont toutefois toujours obligatoires lors des déplacements.

En ce premier jour des soldes, les jauges sont levées pour les magasins ou les marchés.

Concerts et festivals

Les concerts avec du public debout sont à nouveau autorisés, avec une jauge de 75% dans les établissements en intérieur, et jauge de 100% en extérieur.

Le pass sanitaire ne sera pas exigé pour les concerts debout de moins de 1000 personnes mais le masque sera obligatoire. Au-delà de 1.000 spectateurs, le pass sanitaire sera demandé à l'entrée, le port du masque sera juste recommandé.

Derniers établissements à être soumis à des restrictions, les discothèques, il faudra attendre le 9 juillet pour aller danser toute la nuit, avec une jauge à 75 % et un pass sanitaire obligatoire.

Les lieux culturels

Les bibliothèques, les musées, les cinémas, les salles de théâtre, de jeux, de bowling de moins de 1000 personnes retrouvent leur capacité normale d’accueil.

Le sport

Les établissements sportifs en extérieur retrouvent un accueil à 100 % sauf dérogation préfectorale. Un pass sanitaire peut être exigé au-delà de 1000 personnes.

Dans les gymnases, les piscines couvertes, les salles de sport, le pass sanitaire peut être demandé et le préfet limiter le nombre de personnes autorisées à se rassembler.

Les cérémonies privées

A partir de ce mercredi, il n'y a plus de restrictions pour les mariages ou les enterrements. Tout comme dans les édifices religieux. Mais là encore, le pass sanitaire est obligatoire en cas de rassemblement de plus de 1 000 personnes. 

Dans les entreprises, 2 jours de télétravail par semaine restent la norme quand cela est possible. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société santé covid-19