Episode de pollution aux particules fines sur l'Île-de-France ce vendredi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Taubert

Les seuils d'alerte concernant les particules et particules fines risquent d'être dépassés ce vendredi 25 mars. Il est recommandé d'éviter les zones à fort trafic routier.

"La qualité de l'air sera mauvaise en région francilienne", indique un communiqué d'Airparif, l'organisme qui mesure la qualité de l'air dans la région. L'institut explique que "de forts niveaux de particules sont attendus sur la région, du fait de conditions météorologiques défavorables à la dispersion et à une accumulation de la pollution depuis plusieurs jours".

Ainsi, les différents polluants mesurés pourraient être compris entre :

  • 90 µg/m³ et 120 µg/m³ pour Dioxyde d'Azote (NO₂)
  • 100 µg/m³ et 130 µg/m³ pour Ozone (O₃)
  • 45 µg/m³ et 55 µg/m³ pour Particules (diamètre inférieur à 10µm) (PM₁₀)
  • 35 µg/m³ et 45 µg/m³ pour Particules fines (diamètre inférieur à 2,5µm) (PM₂.₅)

Ce sont surtout les particules fines et très fines qui sont dans le viseur des autorités. Elles sont notamment dues aux conséquences du trafic routier.

Vent ce week-end

La préfecture de police de Paris appelle les automobilistes à différer, lorsqu'ils le peuvent, leurs déplacements en voiture et de réduire leur vitesse sur les autoroutes et les routes nationales.

Par ailleurs, elle appelle aussi à limiter le bois de chauffage "qui contribue très fortement à l’émission de PM10".

La mairie de Paris annonce de son côté la gratuité du stationnement résidentiel pour ce vendredi.

Cet épisode de pollution ne devrait pas persister durant les prochains jours car "le vent attendu ce week-end devrait permettre une amélioration la qualité de l’air".