Masques obligatoires dans les collèges et les lycées : les départements et la région prennent la relève

Pour la rentrée il n'y aura pas de gratuité automatique des masques pour les collégiens et lycéens d'Île-de-France. Face à la décision de l'exécutif, la région et tous les départements ont annoncé qu'ils allaient prendre le relais et fournir gratuitement des masques aux élèves.
Mardi, les collégiens qui font leur rentrée devront porter un masque à l'école (image d'illustration)
Mardi, les collégiens qui font leur rentrée devront porter un masque à l'école (image d'illustration) © Thomas Samson / Afp
Alors que la rentrée approche à grands pas, tous les élèves seront de retour en classe mardi, pour les profs ce sera lundi, la question du masque est plus que jamais d'actualité. Le ministre de l'Education a annoncé la semaine dernière que le port du masque serait obligatoire en classe dès 11 ans, en revanche la gratuité automatique pour tous les élèves n'est toujours pas envisagée.

Ce mercredi sur France Inter Jean Castex a confirmé que le masque ne serait pas gratuit à l'école au nom du "bon sens"

Le Premier ministre a expliqué dans le studio de la radio qu'il ne veut pas "payer des masques à des familles qui n'en ont pas besoin". Il estime qu'étant majoritairement urbains, ces collégiens et lycéens ont déjà l'obligation de porter le masque dans les transports en commun.
"Je renvoie à une question de principe a-t-il poursuivi. Chacun doit apporter son écot. Pas de gratuité générale du masque. On cible les vulnérables à la maladie et les plus précaires ."

Face à la décision de l'exécutif, l'ensemble des départements franciliens, en charge des collèges, et la région Ile-de-France, compétente pour les lycées, ont annoncé qu'ils allaient prendre le relais et fournir gratuitement des masques.

Lors d'une conférence de presse, la présidente de la région d'Ile-de-France, Valérie Pécresse, a dit regretter que "la région doive se substituer à l'Education nationale pour distribuer des masques aux élèves et aux enseignants". Elle a annoncé la distribution de deux masques lavables en tissu à chaque lycéen francilien et à chaque professeur durant la première semaine de la rentrée scolaire.

La mesure, destinée à "s'assurer que les familles n'aient pas de charges supplémentaires pour cette rentrée", équipera les quelque 522.000 lycéens franciliens, dans le public comme dans le privé. "Nous renouvellerons les masques aussi souvent que possible", a précisé Valérie Pécresse.

Les collèges dépendent des départements. Les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne ont annoncé qu'ils fourniraient deux masques lavables et réutilisables à tous les collégiens de leur territoire. En Seine-Saint-Denis, ce sont quatre masques qui seront distribués à chacun des 88.000 collégiens du public comme du privé dès la rentrée. Le département de l'Essonne fournira à tous les collégiens cinq masques en tissu, lavables et réutilisables. 64 000 collégiens sont concernés par cette mesure. 350 000 ont été commandés à un fabricant français.

Même décision du coté des Yvelines : la responsable de communication explique que le département distribuera deux masques en tissu par collégien. Elle précise que du gel hydroalcoolique sera aussi disponible dans tous les collèges. 80 000 collégiens fréquentent les établissements (publics et privés) du département.

Dans le Val-d'Oise, deux masques en tissu seront accessibles le jour de la rentrée. Ils seront distribués aux 63 000 collégiens ainsi qu'aux personnels des établissements, confirme le responsable de la communication.

Tous les départements franciliens ont pris la décision de distribuer des masques gratuitement aux élèves


Comme l'ont fait les départements de l’Essonne, du Val-de-Marne, ou encore les Hauts-de-Seine, le conseil départemental (CD77) de Seine-et-Marne a lui aussi décidé de doter les 80 000 collégiens du département de deux masques lavables et réutilisables. Ils seront distribués le jour de la rentrée. "Nous avons des stocks de masques pour tous les élèves, explique Patrick Septiers, le président du département ""Nous avons prévenus les établissements qu'ils allaient recevoir ces masques qui seront sous enveloppes avec le mode d'emploi imprimé sur l'enveloppe".

La semaine dernière la Fédération des conseils de parents d’élèves de Seine-et-Marne (FCPE 77) avait réclamé la mise à disposition de masques pour les collégiens et lycéens, gratuitement, estimant que c’était aux collèges et lycées de fournir les masques et que les familles n'avaient pas à porter le poids financier de cette décision. La FCPE de Seine-et-Marne, par la voix de son président, Philippe Minetto avait précisé dans un communiqué. "Les masques sont rendus obligatoires par la décision du ministre, c'est donc aux établissements scolaires de les fournir".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation