Cet article date de plus de 4 ans

Le mois de la photo, maintenant, c'est en avril

Dorénavant, le mois de la photo à Paris a lieu en avril et non plus en novembre. Et il ne concerne plus seulement Paris : le Grand Paris approchant à grands pas, le mois de la photo a très largement franchi le périphérique.   
© Fernando Malverde/France 3 Paris
Il a changé de tempo, de périmètre et même de nom : le mois de la photo à Paris se tient non plus en novembre mais en avril, et on l'appelle désormais "le mois de la photo du Grand Paris". Pour 2017, il comporte 96 expositions de photographies, présentées dans 32 villes d'Île-de-France.

Là où son prédécesseur se limitait à la capitale intramuros, "le Mois de la Photo du Grand Paris", s'étend jusqu'à Clichy-sous-Bois à l'est, Clairefontaine au sud-ouest ou Pierrefitte-sur-Seine au nord.

Les expositions se déploient dans les lieux les plus divers, des grandes institutions aux centres culturels locaux, en passant par les galeries spécialisées. Au final, sont présents des photographes de tous styles, aux démarches très diverses, censés offrir un panorama de la photographie mondiale.

Proposer un parcours

Ancien directeur des Rencontres d'Arles et de l'agence Magnum, François Hebel les a répartis en quatre catégories: "portrait, paysages, rue et études". "Le rôle d'un festival, c'est de proposer un parcours" explique François Hebel, qui annonce trois "week-ends intenses" - "Nord-Est" (8-9 avril), "Sud-Ouest" (22-23) et "Diagonale" (29-30), pendant lesquels artistes et commissaires seront présents sur les lieux des expositions.

Pour faire son choix dans cette profusion, deux outils: le site internet (http://moisdelaphotodugrandparis.com) et/ou le catalogue monumental publié par Actes Sud.
Pour vous aider encore, Fernando Malverde et Olivier Badin sont allés voir
durée de la vidéo: 01 min 44
Le mois de la photo du Grand Paris ©France 3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
photographie culture art expositions