Plusieurs députés LREM franciliens visés par des menaces de mort

Publié le
Écrit par FC avec MT
La députée LREM Yaël Braun-Pivet photographiée en avril 2020.
La députée LREM Yaël Braun-Pivet photographiée en avril 2020. © DAVID NIVIERE / POOL

Lettres d'insultes, menaces et même biens incendiés. Plusieurs députés LREM franciliens ont été la cible d'intimidations ces dernières semaines.

"Ta saloperie de famille, on connaît, on l'épie, on va enfin pouvoir vous crever." Cette lettre, Yaël Braun-Pivet, députée LREM des Yvelines, l'a reçu jeudi dernier. Une lettre anonyme où l'auteur menace de mettre le feu à son domicile.

"Cela vise nos familles, mes enfants, mon domicile et celui de mon collègue. Cela franchit une ligne qui est inacceptable. On ne peut pas être titulaire d'un mandat électif et exercer dans la peur", explique-t-elle.

Des menaces que cette députée des Yvelines subit depuis le début de son mandat. Sur le fait qu'elle soit une femme, membre de La République en Marche. Même sa religion est parfois visée. "Vous ne pouvez pas vous empêcher d'être inquiet surtout quand on voit le climat dans lequel notre pays se trouve en ce moment. Il est impératif que les appels au calme et au respect se multiplient", poursuit-elle.

Protection policière

Des menaces toujours plus nombreuses qui arrivent par vague, selon l'actualité. Jacques Maire, député LREM des Hauts-de-Seine, a lui aussi été visé par des menaces. Sa caricature même affichée dans la rue. Depuis, comme sa collègue des Yvelines, son domicile fait l'objet d'une protection policière rapprochée.

"On sent une vague monter, avec deux éléments : des gens très concernés, inquiets. Des gens qui, avec le passe vaccinal, se sentent maintenant complètement pris au piège. La majorité, c'est de l'ordre de l'interpellation, parfois virulente. Il y a aussi des menaces, des insultes et des menaces de mort", affirme-t-il.

Dans l'Oise, fin décembre, un cap a été franchi. Le député LREM de l'Oise, Pascal Bois, a vu son garage et son véhicule incendié.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.