Restaurants, musées ou cinémas : fin du masque obligatoire dans les lieux soumis au pass vaccinal

Publié le
Écrit par Marc Taubert avec AFP

Dans les écoles, les élèvent peuvent aussi enlever le masque pendant la récréation. Les règles changent aussi pour les personnes cas contacts et vaccinées.

Alors que la pandémie décroit fortement, le masque obligatoire ne sera plus exigé dans les lieux où le pass vaccinal est demandé comme dans les restaurants, musées ou cinémas. Il sera toujours nécessaire dans les transports.

Les règles changent aussi pour les personnes cas contacts et vaccinées. Désormais, un seul test est nécessaire (autotest, PCR ou antigénique) deux jours après avoir été déclaré cas contact, au lieu de trois actuellement. Si l'autotest est positif, un test antigénique ou PCR reste nécessaire pour confirmer le résultat. La durée d'isolement reste inchangée en cas de test positif.

Dans les écoles, après la zone B c'est la zone A, de retour de vacances, qui voit les contraintes s'alléger. Le protocole dans les écoles y passe au niveau 2, qui permet d'enlever le masque pendant la récréation et autorise davantage de brassage entre les élèves de même niveau. L'Île-de-France, en zone C, aura sa rentrée des classes le lundi 7 mars.

À partir de lundi, un enfant déclaré cas contact ne devra plus faire qu'un seul autotest, deux jours après, avant de pouvoir revenir en classe s'il est négatif.

Vers un retour à une vie normale ?

La décrue de la cinquième vague entamée à l'automne dernier se poursuit : 25 484 personnes infectées par le Covid-19 étaient hospitalisées vendredi, soit 634 de moins que la veille.

En Île-de-France, le taux d'incidence reste élevé : 372 pour 100 000 habitants mais la tension hospitalière est de 46%.

Jeudi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a répété "envisager une levée du pass à la mi-mars" si la trajectoire de décrue se confirme, notamment en terme d'hospitalisations. Le ministre de la Santé a considéré avec "vigilance" et "optimisme" le retour à une vie "normale", qui pourrait être envisagé "dans les prochaines semaines".