Travaux du RER B : le trafic sera totalement interrompu du 12 au 14 août sur l'axe nord de la ligne

Publié le
Écrit par Aude Blacher

C’est une période que les usagers des transports en commun franciliens redoutent : le mois d’août, synonyme de travaux pour la SNCF et la RATP. Cet été, pas d’exception. Sur l’axe nord du RER B, le trafic sera interrompu entre gare du Nord et Mitry-Claye du 12 au 14 août dans les deux sens de circulation. Les voyageurs sont invités à reporter leurs déplacements.

C’est l’une des lignes les plus fréquentées d’Europe avec près d’un million de voyageurs par jour. Une ligne vétuste qui roule avec un matériel datant de la fin des années 1970 et enregistre un retard d’investissement chronique. Résultats : des perturbations quasiment quotidiennes et une ponctualité qui ne cesse de se dégrader au fil des années.

Selon Ile-de-France Mobilités (IDFM), l’autorité qui organise les transports franciliens, seuls 85 % des usagers du RER B sont arrivés à bon port avec moins de cinq minutes de retard en 2022. C’est deux points de moins qu’en 2019, le pire score des cinq lignes franciliennes de RER. Alors qu’un audit vient d’être commandé pour limiter ces incidents, la SNCF et la RATP vont une fois encore profiter des départs en vacances en août pour tenter de rattraper le temps perdu, à un an des Jeux Olympiques. Des travaux de maintenance et de modernisation jugés "indispensables" par le président de la RATP, Jean Castex, mais qui signifient des difficultés pour les usagers.

Un nouveau terminus pour moderniser l’axe nord du RER B

Entre les 12 et 14 août, il sera en effet impossible d’emprunter l’axe nord du RER B. Le trafic sera exceptionnellement interrompu entre Paris Gare-du-Nord et Mitry-Claye et Paris-Gare-du-Nord et Aulnay-sous-Bois en direction de l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle. Concrètement, les trains circuleront seulement entre le sud de la ligne et Paris Gare-du-Nord (partie souterrainne), et entre Aulnay-sous-Bois et l'Aéroport CDG 2 en navettes. Sur la ligne K du transilien, les trains circuleront entre Mitry-Claye et Crépy-en-Valois et des bus de substitution seront mis en place entre Paris et Compans. Enfin, sur le TER Paris-Laon, certains trains seront détournés par Ormoy-Villers et Creil, avec un allongement des temps de parcours à prévoir.

Ces travaux doivent permettre de préparer l’arrivée de la navette aéroportuaire CDG Express et de doter le RER B d’un nouveau terminus provisoire au nord de la ligne à La Plaine-Stade-de- France, faisant suite aux travaux de l’été 2022 qui avaient déjà permis la mise en service des voies de retournement en gare du Bourget. Objectif : maintenir des circulations en cas de coupure du trafic sur certains tronçons. Ces deux terminus provisoires seront à terme interconnectés aux trois nouvelles lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express.

Ces opérations, ayant rarement eu lieu un jour ouvré, sont d’après les acteurs concernés d’un "haut niveau de complexité" et doivent être réalisées en l’absence de toute circulation ferroviaire ou de tout autres travaux. Elles mobiliseront pendant les trois jours plusieurs centaines d’experts et d’agents "hautement qualifiés" et feront l’objet "d’un pilotage heure par heure", jusqu’à la reprise du trafic le mardi 15 août.

Télétravail, congés… Les entreprises priées d’anticiper

Face à ces travaux d’ampleur, la préfecture de la région d’Île-de-France, Île-de-France Mobilités et Transilien SNCF Voyageurs vont mettre en place un service de substitution dans cette période traditionnellement creuse dans les transports en commun. Elles invitent toutefois les voyageurs à reporter leurs déplacements et encouragent les entreprises à mettre en place du télétravail ou inciter leurs employés à poser des journées de congés. Une grande campagne d’information va également être mise en place dans les gares ou encore sur les réseaux sociaux pour diminuer le flux de voyageurs, limiter au maximum leurs déplacements sur la deuxième ligne la plus fréquentée d’Europe qui s’étend sur 80 kilomètres.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité