Grève surprise à la gare Saint-Lazare après une série d’agressions à la SNCF

Au départ de la gare Saint-Lazare, la ligne J transporte chaque jour plusieurs milliers de Franciliens. / © MaxPPP
Au départ de la gare Saint-Lazare, la ligne J transporte chaque jour plusieurs milliers de Franciliens. / © MaxPPP

La grève a perturbé, lundi soir, le trafic de certaines lignes du Transilien et TER reliant la gare Saint-Lazare à la Normandie. Ce débrayage, sans préavis, a été décidé en réaction à sept agressions d’agents SNCF survenues en fin de semaine. Le trafic reste ralenti ce mardi matin sur la ligne J. 

Par France 3 IDF / EB

L'axe Cergy-le-Haut de la ligne L était notamment "très perturbé jusqu'à fin de service" en raison d'un "mouvement social inopiné", comme les axes "les Mureaux/Mantes via Poissy" de la ligne J, pouvait-on lire lundi soir sur les comptes twitter de ces lignes gérées par la SNCF. 
 

Contactée par l'AFP, la direction de la SNCF a évoqué une "conjonction d'incidents", notamment des chutes d'arbres, et refusé de commenter le mouvement social annoncé dans un communiqué par le syndicat SUD Rail. Ce débrayage sans préavis, suivi "massivement" par les contrôleurs, selon Christophe Abadi, du syndicat SUD Rail, et rejoint progressivement au cours de la journée par des "conducteurs", a été décidé en réaction à sept agressions survenues entre vendredi et dimanche sur des lignes normandes et le transilien.

Remise en service progressive


Ce mardi matin, le compte twitter NextAlert Ile-de-France, spécialisé dans l'info transport en temps réel annonce des suppressions de trains tôt ce matin mais aussi un retour à la normal sur la ligne .
Les internautes, comme LigneJtraveller interpelle la SNCF sur la suppression de train et le manque d'informations données aux voyageurs. Toujours sur le même réseau social, la SNCF se veut rassurante sur le trafic des trains sur la ligne J.
 

  

Sur le même sujet

Procès des agresseurs des policiers à Viry Chatillon

Les + Lus